Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Pleins feux sur le vieillissement : Escarres

Pleins feux sur le vieillissement : Escarres

Le vieillissement n’est pas en lui-même la cause des escarres. Mais il provoque des modifications cutanées propices au développement des escarres. Lorsque les personnes vieillissent, les couches supérieures de la peau s’amincissent. De nombreuses personnes âgées ont moins de graisse et de muscle, qui permettent d’absorber la pression. Le nombre de vaisseaux sanguins diminue, et les vaisseaux sanguins se rompent plus facilement. Toutes les lésions, y compris les escarres, cicatrisent plus lentement.

Certaines pathologies sont propices au développement des escarres chez les personnes âgées :

  • L’incapacité à se mouvoir normalement en raison d’un trouble, comme un accident vasculaire cérébral

  • L’obligation de rester au lit pendant longtemps, suite à une chirurgie, par exemple

  • Un besoin important en sommeil (ces personnes changent moins souvent de position ou demandent moins souvent qu’on les change de position)

  • La perte de sensation due à des lésions nerveuses (ces personnes ne ressentent pas l’inconfort ou la douleur, qui les inciterait à changer de position)

  • Le manque de réaction aux événements qui les touchent ou les entourent, y compris leur propre inconfort ou la douleur, dû à un trouble tel que la démence

  • Le fait d’avoir une capacité altérée de cicatrisation des plaies en raison d’une affection telle que le diabète, la maladie artérielle périphérique ou l’insuffisance veineuse