Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Médicaments utilisés pour prévenir le rejet du greffon

Médicaments utilisés pour prévenir le rejet du greffon

Médicament

Effets secondaires éventuels*

Commentaires

Corticoïdes (puissants anti-inflammatoires qui suppriment le système immunitaire dans son ensemble)

Dexaméthasone

Prednisolone

Prednisone

Pilosité excessive au niveau du visage

Gonflement du visage

Peau fragile

Taux de glycémie élevés (comme dans le diabète sucré)

Faiblesse musculaire

Ulcères à l’estomac

Rétention hydrique

Administrés à haute dose par voie intraveineuse au moment de la transplantation

Réduction progressive de la dose jusqu’à une dose d’entretien, administrée par voie orale, généralement à vie

Immunoglobulines polyclonales (anticorps dirigés contre des cellules particulières du système immunitaire)

Globuline antilymphocytaire

Globuline antithymocyte

Réactions allergiques sévères (réactions anaphylactiques) avec fièvre et frissons, ne se manifestant généralement qu’après la première ou la seconde dose

Parfois, une réaction aux protéines étrangères contenues dans le médicament, entraînant fièvre, éruption cutanée et douleur articulaire (maladie sérique)

Parfois, problèmes rénaux

Administrées par voie intraveineuse

Utilisées au moment de la transplantation avec d’autres immunosuppresseurs, ce qui permet d’administrer des doses plus faibles et plus sûres de ces autres médicaments

Également utilisées lors d’épisodes de rejet

Anticorps monoclonaux (anticorps ciblant et supprimant les globules blancs)

Basiliximab

Réactions allergiques sévères (anaphylactiques)

Administré par voie intraveineuse

Utilisé au moment de la transplantation ou lors d’épisodes de rejet

Inhibiteurs de la calcineurine (médicaments inhibant la production et l’activation des globules blancs)

Ciclosporine

Pilosité excessive (hirsutisme)

Hypertrophie des gencives

Hypertension artérielle

Augmentation des taux de cholestérol et d’autres graisses

Augmentation du risque de lymphome

Lésions rénales

Lésions hépatiques

Lésion nerveuse

Tremblement

Administrée par voie orale

Utilisée au moment de la transplantation et pour l’immunosuppression d’entretien chez les personnes ayant reçu une greffe d’organe

Peut être utilisée seule, mais généralement associée à d’autres médicaments contribuant à prévenir les rejets

Tacrolimus

Diabète

Diarrhée

Goutte

Perte de cheveux

Céphalées

Hypertension artérielle

Augmentation des taux de cholestérol et d’autres graisses

Augmentation du risque de lymphome

Insomnie

Lésions rénales

Lésions hépatiques

Nausées

Lésion nerveuse

Tremblement

Administré par voie orale

Utilisé au moment de la transplantation et pour l’immunosuppression d’entretien chez les personnes ayant reçu une greffe d’organe

Utilisé lors d’épisodes de rejet

Rapamycines (médicaments inhibant la production et l’activité des globules blancs)

Évérolimus

Sirolimus

Accumulation de liquide (œdème) dans les jambes

Anémie

Hypertension artérielle

Augmentation des taux de cholestérol et d’autres graisses

Lésion des poumons

Éruption cutanée

Cicatrisation lente des plaies

Administrés par voie orale

Administrés en association avec des corticoïdes ou de la ciclosporine pour l’entretien chez les personnes ayant reçu une greffe de rein ou de foie

Évérolimus : utilisé pour prévenir le rejet d’une greffe de rein ou de foie

Inhibiteurs mitotiques (médicaments qui bloquent la division cellulaire et donc la production des globules blancs)

Azathioprine

Fatigue

Fièvre et éruption cutanée (réaction d’hypersensibilité)

Hépatite (rare)

Diminution du nombre de globules blancs

Administrée par voie orale

Utilisée au moment de la transplantation et pour l’immunosuppression d’entretien chez les personnes ayant reçu une greffe d’organe

Généralement utilisée avec de faibles doses d’inhibiteurs de la calcineurine

Mycophénolate mofétil

Diarrhée

Augmentation du risque de lymphome

Diminution du nombre de globules blancs

Nausées

Vomissements

Administré par voie orale

Utilisé pour l’immunosuppression d’entretien chez les personnes ayant reçu une greffe d’organe

Utilisé en association avec des corticoïdes et de la ciclosporine ou du tacrolimus

Inhibiteur de la costimulation des lymphocytes T

Bélatacept

Constipation

Sensation vertigineuse

Céphalées

Augmentation de la faim

Augmentation du risque de lymphome

Mictions plus fréquentes

Administration par injection

Utilisé pour prévenir le rejet des transplantations rénales

Tous ces médicaments augmentent le risque d’infection. Ils peuvent également entraîner des réactions allergiques, mais le risque est plus élevé pour certains d’entre eux.

 Les globules blancs aident l’organisme à reconnaître et détruire les cellules étrangères.