Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Certaines causes et caractéristiques de l’hémoptysie

Certaines causes et caractéristiques de l’hémoptysie

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests

Utilisation des anticoagulants (utilisés pour traiter l’embolie pulmonaire, la formation de caillots sanguins dans les jambes ou une fibrillation auriculaire, ou pour réduire le risque de formation de caillots après certaines interventions cardiaques)

Utilisation de médicaments qui dissolvent les caillots (médicaments thrombolytiques, utilisés pour traiter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral)

Parfois, des saignements provenant d’autres sites, comme le nez ou le tube digestif (observés dans les selles)

Chez les personnes qui prennent des anticoagulants ou des médicaments thrombolytiques

Parfois des antécédents familiaux de troubles de la coagulation sanguine

Analyses de sang pour évaluer la capacité du sang à coaguler

Une toux chronique et la production de mucus chez les personnes ayant des antécédents d’infections récidivantes

TDM haute résolution du thorax

Parfois une bronchoscopie

Bronchite

Aiguë : Une toux qui peut ou non produire des expectorations (productive ou non productive) et parfois des symptômes d’une infection des voies respiratoires supérieures (par exemple, congestion nasale)

Chronique : Une toux productive la majorité des jours du mois ou pendant trois mois de l’année sur 2 années consécutives chez les fumeurs ou chez les personnes présentant une bronchopneumopathie chronique obstructive confirmée

Aiguë : Examen clinique

Chronique : Une radiographie du thorax

Examens visant à évaluer dans quelle mesure les poumons fonctionnent bien (épreuves fonctionnelles respiratoires)

Certaines infections pulmonaires de longue durée (tuberculose, infections fongiques, infections parasitaires ou syphilis affectant les poumons)

Fièvre, toux, sueurs nocturnes et perte de poids chez les personnes ayant une exposition confirmée à l’infection

Souvent, des antécédents de système immunitaire affaibli (immunosuppression) en raison d’une affection ou d’un médicament

Une radiographie du thorax

TDM du thorax

Analyse des échantillons d’expectorations ou des échantillons de liquide provenant des poumons obtenus avec un bronchoscope

Un corps étranger qui a été présent pendant une longue période et n’a pas été identifié

Une toux chronique (généralement chez les nourrissons ou les jeunes enfants) sans symptômes d’une infection des voies respiratoires supérieures

Parfois, de la fièvre

Une radiographie du thorax

Parfois une bronchoscopie

Expectorations mousseuses, de couleur rose, parfois comportant des traces de sang

Un essoufflement qui s’aggrave en position couchée ou qui apparaît 1 à 2 heures après l’endormissement

Bruits entendus au stéthoscope suggérant la présence de liquide dans les poumons

En général, un gonflement (œdème) dans les jambes

Une radiographie du thorax

Parfois, une analyse de sang pour mesurer une substance qui est produite lorsque le cœur est surchargé (appelée peptide cérébral natriurétique, ou PCN)

Parfois, échocardiographie

De la fièvre, généralement pendant une ou plusieurs semaines

Une toux, des sueurs nocturnes, une perte d’appétit et une perte de poids

Une radiographie du thorax

Parfois TDM ou bronchoscopie

Des sueurs nocturnes et une perte de poids

Habituellement chez les personnes d’âge moyen ou les personnes âgées ayant des antécédents de tabagisme important

Une radiographie du thorax

TDM

Bronchoscopie

Une fièvre, une sensation de maladie, une toux productive et un essoufflement

Apparition subite d’une douleur thoracique lors de la prise de respirations profondes

Certains bruits anormaux à la respiration, entendus au stéthoscope

Une radiographie du thorax

Une embolie pulmonaire (obstruction brutale d’une artère d’un poumon, en général par un caillot sanguin)

Apparition soudaine d’une douleur thoracique aiguë qui s’aggrave en général lors de l’inhalation

Essoufflement

Une accélération du rythme cardiaque et une respiration rapide sont souvent observées

Souvent, des facteurs de risque d’embolie pulmonaire, comme un cancer, une immobilité (résultant d’un alitement), la formation de caillots sanguins dans les jambes, la grossesse, l’utilisation de pilules pour la contraception (contraceptifs oraux) ou d’autres médicaments contenant des œstrogènes, une chirurgie ou une hospitalisation récente, ou encore des antécédents familiaux de la maladie

Des examens d’imagerie pulmonaire spécialisés, comme une angiographie par TDM ou

une scintigraphie pulmonaire de perfusion et ventilation (dite scintigraphie V/Q)

Vascularite pulmonaire (telle que le syndrome de Goodpasture ou une granulomatose avec polyangéite)

Fatigue et perte de poids

Souvent, une présence de sang dans les urines

Parfois, essoufflement

Parfois, un gonflement (œdème) dans les jambes

Une biopsie de tissu rénal

Des analyses de sang pour vérifier la présence d’anticorps caractéristiques de la maladie (anticorps anti-membrane basale glomérulaire, anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles)

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

Si les personnes ont une hémoptysie, les médecins procèdent toujours à une radiographie du thorax et mesurent le taux d’oxygène dans le sang avec un capteur placé sur un doigt (oxymétrie de pouls).

TDM = tomodensitométrie.