Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Certaines causes et caractéristiques du sifflement

Certaines causes et caractéristiques du sifflement

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests†

Toux

Parfois, symptômes d’une infection des voies respiratoires supérieures (par exemple, congestion nasale)

En général, pas d’antécédents connus de trouble pulmonaire

Examen clinique

Sifflement qui commence soudainement, habituellement dans les 30 minutes suivant une exposition à un allergène connu ou potentiel comme le pollen

Souvent, une congestion nasale, une urticaire, un prurit des yeux et des éternuements

Examen clinique

Habituellement, des antécédents d’asthme

Un sifflement qui commence spontanément ou après une exposition à des stimuli spécifiques (comme le pollen ou un autre allergène, une infection des voies respiratoires supérieures, le froid ou l’exercice physique)

Examen clinique

Parfois, un ou plusieurs des examens suivants :

  • Examens visant à évaluer dans quelle mesure les poumons fonctionnent bien (épreuves fonctionnelles respiratoires)

  • Mesure du débit expiratoire maximal (vitesse à laquelle l’air peut être expiré)

  • Mesure de la fonction pulmonaire avant et après l’exercice physique ou administration de métacholine (médicament qui rétrécit les voies respiratoires)

  • Parfois utilisation de bronchodilatateurs (médicaments qui élargissent les voies respiratoires) pour voir si les symptômes disparaissent

Bronchiolite (infection des voies respiratoires inférieures)

Chez les enfants âgés de moins de 18 mois

Survenant habituellement entre novembre et avril dans l’hémisphère Nord

En général, symptômes d’une infection des voies respiratoires supérieures (par exemple, congestion nasale et fièvre) et respiration rapide

Examen clinique

Poussée de BPCO

Chez les personnes d’âge moyen ou chez les personnes âgées

Chez les personnes présentant déjà une BPCO

En général, antécédents de tabagisme lourd

Respiration difficile

Une radiographie du thorax

Médicaments (tels qu’inhibiteurs de l’ECA, bêtabloquants, aspirine et autres AINS)

Chez les personnes qui ont récemment commencé à utiliser un nouveau médicament, le plus souvent chez les personnes ayant des antécédents d’obstruction des voies respiratoires (comme c’est le cas dans l’asthme)

Examen clinique

Un corps étranger qui a été inhalé

Une toux ou un sifflement aigu qui commence soudainement (généralement chez les nourrissons ou les jeunes enfants) sans symptôme d’une infection des voies respiratoires supérieures, fièvre ou autres symptômes de maladie

Radiographie du thorax ou TDM du thorax

RGO avec reflux réitéré du contenu de l’estomac dans les poumons (aspiration chronique)

Sifflement chronique ou récurrent

Souvent, douleur brûlante à la poitrine (brûlure d’estomac) ou à l’abdomen qui tend à s’aggraver après avoir mangé certains aliments, lors de la pratique d’exercice ou en position couchée

Un goût amer, surtout au réveil

Enrouement

Une toux qui se produit dans le milieu de la nuit ou tôt le matin

Pas de symptôme d’une infection des voies respiratoires supérieures ou d’allergie

Parfois, uniquement un examen clinique

Parfois, des médicaments qui suppriment l’acide, par exemple un antihistaminique H2 ou un inhibiteur de la pompe à protons, pour voir si les symptômes disparaissent

Parfois, insertion d’une sonde souple à fibres optiques dans l’œsophage et l’estomac (endoscopie)

Parfois, placement d’une sonde dans l’œsophage pour surveiller l’acidité (pH) pendant 24 heures

En général, un gonflement (œdème) dans les jambes

Un essoufflement qui s’aggrave en position couchée ou qui apparaît 1 à 2 heures après l’endormissement

Bruits entendus au stéthoscope suggérant la présence de liquide dans les poumons

Une radiographie du thorax

Parfois, une analyse de sang pour mesurer une substance, appelée peptide cérébral natriurétique (PCN), qui est produite lorsque le cœur est surchargé

Irritants qui sont inhalés

Sifflement qui commence soudainement après une exposition à des irritants dans le cadre du travail (exposition professionnelle) ou utilisation inadéquate de produits de nettoyage

Examen clinique

Sifflement à l’inspiration et à l’expiration, en particulier chez les personnes présentant des facteurs de risque ou des signes de cancer (par exemple antécédents de tabagisme, sueurs nocturnes, perte de poids et toux sanglante)

Radiographie du thorax ou TDM du thorax

* Les caractéristiques comprennent les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

† Les médecins mesurent généralement le taux d’oxygène dans le sang via un capteur placé au bout du doigt (procédé appelé oxymétrie de pouls). À moins que les symptômes constituent clairement une poussée légère d’un trouble chronique déjà diagnostiqué, une radiographie du thorax est réalisée.

ECA = enzyme de conversion de l’angiotensine ; BPCO = bronchopneumopathie chronique obstructive ; TDM = tomodensitométrie ; RGO = reflux gastro-œsophagien ; AINS = anti-inflammatoires non stéroïdiens.