Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Greffe de cellules souches autologues
Greffe de cellules souches autologues
Greffe de cellules souches autologues

Les cellules souches sont des cellules uniques qui se trouvent dans la moelle osseuse ou dans le sang périphérique. Elles peuvent devenir des globules rouges, des globules blancs ou des plaquettes. L’objectif des traitements anticancéreux, tels que la radiothérapie et la chimiothérapie, est de détruire les cellules cancéreuses. Malheureusement, ces traitements endommagent également la moelle osseuse et d’autres cellules saines. Dans la greffe de cellules souches autologues, on prélève des cellules souches dans la moelle osseuse du patient avant le traitement anticancéreux afin de les préserver. Il existe deux méthodes pour prélever les cellules souches. La première consiste à prélever les cellules souches dans le sang périphérique. Pour cela, le patient reçoit quelques jours avant le prélèvement des médicaments qui encouragent les cellules souches à quitter la moelle osseuse pour se rendre dans le sang périphérique. Le sang, prélevé depuis un bras, passe par un appareil d’aphérèse qui permet de séparer les cellules. Les cellules souches sont ensuite isolées. Le reste du sang est réinjecté au patient par un cathéter dans l’autre bras. Si cette méthode ne permet pas de recueillir suffisamment de cellules souches, il est également possible de les prélever directement dans la moelle osseuse. Pour cela, le médecin utilisera une seringue spéciale qui permet de prélever de la moelle osseuse au niveau de la hanche. Une fois prélevée, la moelle osseuse est traitée pour recueillir les cellules souches. Une fois recueillies, les cellules souches sont congelées. Une fois le traitement anticancéreux terminé, les cellules souches sont décongelées et aspirées dans une seringue, afin d’être réinjectées ou « greffées » à nouveau dans l’organisme par une voie veineuse centrale. Au cours des deux premières semaines suivant la procédure, le système immunitaire est compromis et des transfusions de plaquettes et de globules rouges seront nécessaires. Pendant ce temps-là, les cellules souches commencent à produire de nouveaux globules rouges et à régénérer la moelle osseuse. Une surveillance médicale étroite est nécessaire pour s’assurer que la moelle osseuse et le système immunitaire fonctionnent correctement.