honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Prélèvement de villosités choriales
Prélèvement de villosités choriales
Prélèvement de villosités choriales

Pendant la grossesse, l’utérus de la femme accueille et protège le fœtus pendant les neuf mois de son développement. À l’intérieur de l’utérus, le fœtus est entouré d’un sac appelé membrane choriale. Des cellules spéciales s’étendent de cette membrane jusqu’au placenta ; ces cellules sont appelées villosités choriales. Les cellules des villosités choriales ont le même patrimoine génétique que le fœtus qui se développe, et elles peuvent donc être analysées afin d’identifier d’éventuelles anomalies génétiques et chromosomiques. Cette procédure est appelée prélèvement des villosités choriales, ou PVC.

Le placenta peut se trouver à différents emplacements à l’intérieur de l’utérus. Par conséquent, une échographie est réalisée afin de localiser le placenta et de déterminer la meilleure approche pour cette procédure. Un cathéter est ensuite guidé par le vagin et le col de l’utérus jusqu’au placenta. Lors de l’aspiration avec le cathéter, un petit fragment du placenta est lentement prélevé. Les cellules choriales sont envoyées à un laboratoire pour être examinées, et les résultats finaux des tests sont généralement disponibles sous une à deux semaines.