Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Rupture de plaque
Rupture de plaque
Rupture de plaque

Le cœur pompe le sang dans le corps par un réseau complexe d’artères. À l’exception des artères coronaires qui nourrissent le cœur lui-même, la plupart des artères transportent le sang riche en oxygène hors du cœur. Dans le sang circulent des globules rouges, des globules blancs, des nutriments et d’autres substances essentielles à la vie. Le cholestérol et d’autres substances grasses circulent également dans le sang. Au fil du temps, ces substances peuvent se déposer sur les parois artérielles, une affection nommée athérosclérose. Le cholestérol déposé, ou plaque, peut s’accumuler au fil du temps, entraînant un durcissement et un rétrécissement des parois artérielles qui sont par normalement lisses. Lorsque les parois artérielles se rétrécissent et durcissent, le flux sanguin est restreint. Au fur et à mesure de l’accumulation de la plaque, le dépôt peut devenir instable et se « rompre ». Une affection nommée thrombose se forme lorsque le sang commence à coaguler ou s’agglutiner sur le site de rupture, de la même façon que le sang coagule pour stopper un saignement consécutif à une coupure. Le blocage, ou thrombus, peut grossir, entraînant une restriction encore plus importante du flux sanguin. Le thrombus risque également de se détacher du site et d’être transporté dans les artères. Le blocage provoqué par un thrombus peut menacer le pronostic vital. Un blocage des artères coronaires peut provoquer une crise cardiaque, tandis qu’un blocage d’une artère cérébrale peut provoquer un AVC. Le blocage de l’une des artères principales du corps peut empêcher l’écoulement de sang dans un membre ou un organe, entraînant une douleur et des dommages tissulaires dans la région concernée.