honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Épanchement pleural
Épanchement pleural
Épanchement pleural

À l’intérieur de la cage thoracique, les poumons sont entourés d’une membrane humide à deux feuillets appelée plèvre. Normalement, une petite quantité de liquide lubrifie la surface des membranes pleurales. L’épanchement pleural est l’accumulation anormale de liquide entre ces membranes. Deux types d’épanchements peuvent se développer. L’épanchement transsudatif est causé par une maladie ou un trouble sous-jacents qui perturbent les pressions normales dans les poumons, compromettant la capacité des vaisseaux sanguins dans le thorax à éliminer l’excès de liquide dans l’espace pleural. Les troubles pouvant causer un épanchement transsudatif comprennent l’insuffisance cardiaque congestive, la cirrhose et l’atélectasie. Il est également associé à certaines procédures médicales, telles que la dialyse péritonéale. L’épanchement exsudatif est causé par des maladies pulmonaires entraînant une inflammation de la plèvre due à une infection ou une maladie. Un exsudat apparaît lorsque la plèvre est enflammée et que le liquide ne peut pas traverser les membranes. Les troubles pouvant causer un épanchement exsudatif incluent le cancer, le lymphome, l’embolie pulmonaire, la tuberculose, les maladies liées à l’amiante et un traumatisme. Les symptômes d’un épanchement pleural peuvent inclure un essoufflement, une douleur thoracique et une toux. Le médecin ausculte le thorax à l’aide d’un stéthoscope à la recherche de signes de diminution des bruits respiratoires ou d’un frottement pleural (son de la plèvre qui frotte pendant la respiration).

Dans ces sujets
Épanchement pleural