Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Ablation de la prostate
Ablation de la prostate
Ablation de la prostate

    La prostate fait partie du système reproducteur masculin. Il s’agit d’une petite glande ronde située devant le rectum, à la base de la vessie. Sa fonction principale est de libérer du liquide dans l’urètre pendant l’éjaculation. Pendant l’éjaculation, le sperme part des testicules et passe par des canaux appelés canaux déférents. Le canal déférent part de derrière la vessie et pénètre dans la prostate. Pendant ce trajet, le sperme se mélange avec des liquides séminaux, d’autres composants de l’éjaculat, à partir de trois sources : les vésicules séminales, la prostate et les glandes bulbo-urétrales. Les liquides combinés, appelés sperme ou éjaculat, traversent alors tout l’urètre et sortent du corps par le pénis. Si un cancer de la prostate se développe et n’est pas détecté précocement, il peut être nécessaire de retirer la prostate. Il existe plusieurs approches chirurgicales pour l’ablation de la prostate. Si l’on regarde à l’intérieur du pelvis, l’anatomie autour de la prostate est constituée de nombreuses structures délicates, notamment des muscles et des nerfs qui affectent la miction et l’érection. Pendant l’ablation de la prostate cancéreuse, le chirurgien doit utiliser des instruments précis afin de préserver ces structures importantes. L’urètre, ou canal urinaire, est soigneusement sectionné à la base de la vessie. Le contrôle et la précision des instruments peuvent également aider le chirurgien à préserver les faisceaux nerveux responsables de l’érection. Une fois la prostate proprement détachée, elle est ensuite retirée en réalisant une petite incision. Une sonde est insérée pour drainer la vessie après l’intervention chirurgicale. La vessie est ensuite rattachée à l’urètre par-dessus la sonde. Cette sonde est laissée en place pendant une courte période pour assurer une guérison appropriée.