Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Maladie radique
Maladie radique
Maladie radique

Les éléments radioactifs, comme l’uranium et le baryum, libèrent une énergie excessive sous forme de particules ou d’ondes. Les particules alpha, les particules bêta et les rayons gamma sont des types d’émissions radioactives qui peuvent provoquer des lésions en interagissant avec les atomes qui fabriquent des cellules vivantes. Tous les types de radiations peuvent provoquer des lésions de l’organisme et conduire à une maladie appelée maladie radique. Lorsque des particules radioactives ou des ondes interagissent avec des atomes dans l’organisme, elles peuvent déloger les électrons qui gravitent autour du noyau de cet atome. Cela modifie la façon dont l’atome fonctionne normalement et forme des ions (également appelés radicaux libres). Ces ions ont des réactions anormales avec d’autres atomes, comme ceux présents dans le matériel génétique d’une cellule, entraînant des mutations et éventuellement un cancer. L’exposition à des niveaux élevés de radiations peut entraîner la mort cellulaire et, par conséquent, une défaillance tissulaire ou organique. Un système immunitaire affaibli, souvent un signe de maladie radique, entraîne une augmentation du nombre d’infections. Les premiers symptômes sont des nausées, une diarrhée et une faiblesse, parfois suivis d’une perte de cheveux. Des médicaments visant à réduire les nausées et la douleur peuvent être administrés, mais seuls les antibiotiques et les transfusions sanguines peuvent aider à combattre les infections mortelles et à se rétablir progressivement en cas de maladie radique.

Dans ces sujets
Lésions par irradiation