Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Système de conduction
Système de conduction
Système de conduction

Le cœur est un muscle qui bat et qui pompe en continu le sang vers le reste du corps. Ce que nous appelons communément pulsation cardiaque est en fait la contraction rythmique des quatre cavités du cœur. Chaque pulsation cardiaque est stimulée par des signaux électriques qui se propagent via une voie spécifique dans le cœur. Ces signaux peuvent être suivis et enregistrés par un électrocardiogramme, ou ECG. Le signal électrique du cœur commence dans le nœud sino-auriculaire, ou nœud SA, qui se trouve dans la cavité droite supérieure, ou oreillette. Le signal se propage ensuite par les oreillettes droite et gauche, qui se contractent et propulsent le sang vers les cavités inférieures, ou ventricules. Le signal électrique continue dans les ventricules via le nœud auriculo-ventriculaire, ou nœud AV, puis dans le tissu séparant les ventricules au travers du faisceau de His. Le signal se poursuit jusque dans le faisceau de His et dans ses branches gauche et droite, situées dans les ventricules. Lorsque le signal atteint les ventricules, il entraîne leur contraction et le pompage du sang jusqu’aux poumons et dans tout l’organisme. Il s’agit de la fin de la pulsation cardiaque. Ce système fonctionne comme un stimulateur cardiaque et fait battre le cœur à une fréquence normale comprise entre 60 et 100 pulsations par minute. Si l’activité de ce système est interrompue en raison d’une atteinte du cœur ou d’autres affections médicales, le cœur peut battre à une fréquence anormale ou à un rythme irrégulier. Le cas échéant, le flux sanguin irriguant le cerveau et d’autres parties du corps peut être compromis.