Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

    Le corps humain est composé de millions de cellules dont la taille, la forme et la fonction sont variables. Les cellules sont les éléments constitutifs de tous les différents tissus de l’organisme. Dans les tissus sains, de nouvelles cellules sont générées au cours de la division cellulaire, processus que l’on appelle mitose. Lorsque les cellules vieillissent, elles se détruisent et meurent, processus que l’on appelle apoptose. Un équilibre délicat doit exister entre la vitesse à laquelle les nouvelles cellules sont générées et la vitesse à laquelle les vieilles cellules meurent. Un cancer se développe lorsque l’équilibre est altéré et que les cellules se développent de façon incontrôlable. Cette perturbation peut résulter d’une croissance cellulaire incontrôlée ou de la perte de capacité d’une cellule à s’auto-détruire, ce qui entraîne la formation d’une masse cellulaire (tumeur). Une tumeur bénigne, ou non cancéreuse, est la croissance erratique des cellules d’apparence normale. Ces cellules sont contenues sur le site d’origine de la croissance. Toutefois, les cellules malignes (cancéreuses) peuvent migrer, ou métastaser, vers une ou d’autres parties de l’organisme via le système circulatoire ou lymphatique, et former de nouvelles tumeurs à ces endroits. Les cancers sont nommés d’après le site où ils sont apparus, ce que l’on appelle site primaire. Si le cancer du poumon se propage au cerveau, la tumeur cérébrale est considérée comme un cancer du poumon métastatique et non comme un cancer du cerveau. La tumeur cérébrale est considérée comme site secondaire.

Dans ces sujets
Présentation des cancers