Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Sclérose en plaques
Sclérose en plaques
Sclérose en plaques

Le système nerveux central comprend les cellules nerveuses, ou neurones, dans le cerveau et la moelle épinière. Un produit graisseux, appelé myéline, entoure la plupart des nerfs de l’organisme. La myéline permet aux nerfs d’envoyer des impulsions électriques claires plus rapidement et plus efficacement le long des neurones. La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire de l’organisme se retourne contre lui-même. Cette réponse auto-immune est responsable d’une inflammation de la gaine de myéline protectrice, qui peut finir par entraîner sa destruction à différents endroits du système nerveux central. Cette destruction est appelée démyélinisation. Ce processus destructeur empêche les neurones d’envoyer des signaux nerveux efficaces. Les signaux sont ralentis, confus ou bloqués, ce qui entraîne le développement des symptômes de la sclérose en plaques. Les symptômes de la SEP sont variés et dépendent de la localisation de la lésion sur la gaine de myéline. Les symptômes fréquents sont une perte de coordination motrice, une altération de la vision, des sensations d’engourdissement ou de fourmillements dans les bras ou les jambes, une fatigue et une incontinence. Cette maladie peut être difficile à diagnostiquer, car les symptômes, qui peuvent durer de quelques jours à plusieurs mois, peuvent apparaître et disparaître sans aucun schéma de comportement.

Dans ces sujets
Sclérose en plaques (SEP)