Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Commentaire — L’utilisation de statines protège-t-elle contre le décès dû au cancer de la prostate ?

Commentaire
02/04/20 Leonard G. Gomella, MD, FACS The Bernard W. Godwin Professor of Prostate Cancer and Chair, Department of Urology, Jefferson Medical College, Senior Director Clinical Affairs, Sidney Kimmel Cancer Center, Jefferson University Hospital

Aux États-Unis, le cancer de la prostate représente le cancer le plus fréquent et l’une des causes les plus fréquentes de décès par cancer chez les hommes. Tous les ans, plus de 174 650 nouveaux cas de cancer de la prostate sont diagnostiqués aux États-Unis, et environ 31 620 personnes en décèdent (estimations pour l’année 2019). Par conséquent, les chercheurs cherchent depuis longtemps comment prévenir le développement du cancer de la prostate. De nombreuses études ont été menées, mais aucune méthode de prévention efficace n’a été découverte.

 Toutefois, les chercheurs ont depuis longtemps remarqué que les hommes qui prennent des statines pour abaisser leur taux de lipides dans le sang afin de prévenir les maladies des artères coronaires semblent avoir moins de risques de mourir d’un cancer de la prostate. Bien que les médecins ne sachent pas pourquoi ces médicaments qui abaissent le taux de cholestérol pourraient contribuer à prévenir le cancer de la prostate, ces résultats ont conduit des chercheurs à mener une étude de grande taille récemment publiée sur l’utilisation des statines et le développement du cancer de la prostate. Les médecins ont suivi plus de 40 000 hommes de 1990 à 2014 et ont enregistré s’ils prenaient ou non des statines et s’ils développaient un cancer de la prostate, ainsi que le moment auquel cet événement survenait, le cas échéant. Cette étude a révélé que les hommes qui prenaient des statines avaient moins de risques de mourir d’un cancer de la prostate. Cependant, l’étude n’a pas observé de réduction du nombre d’hommes ayant développé un cancer de la prostate. Cette étude n’ayant pas affecté les hommes au hasard à prendre ou ne pas prendre de statines, ces résultats suggèrent l’existence d’un bénéfice potentiel associé aux statines, mais ne sont pas définitifs. Des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si les statines sont efficaces en termes de prévention des décès dus au cancer de la prostate.

Heureusement, le pronostic de la plupart des hommes atteints de cancer de la prostate est très favorable. La plupart des hommes âgés atteints d’un cancer de la prostate ont tendance à vivre aussi longtemps que les autres hommes de leur âge qui présentent un état de santé similaire et qui ne sont pas atteints d’un cancer de la prostate. Les hommes qui prennent déjà des statines pour se protéger contre les maladies des artères coronaires peuvent en tirer un bénéfice inattendu en termes de réduction de leur risque de cancer de la prostate. On ne sait néanmoins pas encore si les hommes qui n’ont pas d’autre raison de prendre des statines devraient commencer à en prendre uniquement pour la prévention du cancer de la prostate.

En 2020, notre meilleure défense contre le décès dû au cancer de la prostate reste le dépistage. Le dépistage présente l’avantage de détecter précocement les cancers agressifs, au moment où ils pourraient être guéris. Toutefois, les tests de dépistage étant positifs chez de nombreux hommes qui ne sont pas atteints d’un cancer, et certains cancers de la prostate se développant si lentement qu’ils peuvent ne pas nécessiter de traitement, il n’existe pas de consensus parmi les experts quant à l’utilité du dépistage et au moment auquel il devrait être effectué.