Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Commentaire—Réponses aux questions des parents concernant les vacances d’été et le COVID-19

Commentaire
2020-06-17 Catherine M. Soprano, MD, Clinical Assistant Professor of Pediatrics, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University; Attending Physician, Diagnostic Referral Division, Nemours/Alfred I. duPont Hospital for Children

Nous sommes tous confrontés à une considérable incertitude en raison de la pandémie actuelle de COVID-19. Alors que différentes régions explorent différentes manières de rouvrir certaines parties de la société et que l’année scolaire touche à sa fin, de nombreux parents ont des décisions délicates à prendre concernant les vacances d’été de leurs enfants et les mesures qu’ils prendront pour protéger ces derniers tout en ralentissant la propagation du coronavirus.

Les parents ont d’innombrables questions concernant la protection de leurs enfants cet été et les activités auxquelles ils doivent ou non leur permettre de participer. Malheureusement, la réponse difficile à presque toutes ces questions est « cela dépend ». Les meilleures décisions pouvant être prises dans ces temps incertains sont fonction du lieu de vie de la famille, des besoins spécifiques de chaque enfant, de la situation spécifique de la famille et de nombreux autres facteurs. Au final, les parents pèsent tous ces facteurs pour décider ce qui représente à leurs yeux un risque acceptable non seulement pour leurs enfants, mais pour toute la famille, chacun pouvant être affecté si un enfant ramène une infection à la maison.

La définition d’un risque acceptable sera légèrement différente pour chaque famille et évoluera probablement au fil du temps. Selon une enquête récente menée par les Manuels, près de neuf parents sur dix (88 %) ont déclaré qu’ils autoriseraient leurs enfants à participer à des activités publiques ou organisées cet été. Voici des réponses à certaines questions fréquentes posées par les parents, qui seront utiles pour déterminer quel est leur risque acceptable dans différentes situations concernant le COVID-19 et leurs enfants, et les aideront à prendre des décisions concernant des activités spécifiques.

Quelles précautions générales dois-je prendre avec mes enfants compte tenu du COVID-19 ?

Les chercheurs poursuivent leurs travaux pour savoir si les enfants sont plus ou moins susceptibles de transmettre le COVID-19 que les adultes. Pour l’instant, une bonne règle générale est de faire suivre aux enfants les mêmes protocoles que les adultes. Les enfants de plus de deux ans doivent porter un masque en public et pratiquer la distanciation sociale. Ils doivent se laver les mains régulièrement et rester à la maison quand ils sont malades, tout comme les adultes. Ils doivent être particulièrement prudents et limiter les interactions avec les personnes à risque accru, y compris les personnes âgées de 65 ans et plus et celles atteintes de maladies sous-jacentes. Selon l’enquête des Manuels, 89 % des parents feront porter un masque à leurs enfants lors d’activités organisées ou publiques une fois que les restrictions en lien avec le COVID-19 seront levées dans leur région (ou maintenant que c’est le cas pour leur région).

Dois-je laisser mon enfant aller au centre aéré ?

Le niveau de risque est différent en fonction du type de centre aéré. Les Centres américains pour le contrôle des maladies (Centers for Disease Control, CDC) proposent un résumé détaillé des différentes configurations de centres aérés et les risques qu’elles comportent. Les centres aérés composés de petits groupes d’enfants venant des mêmes zones géographiques et participant principalement à des activités de plein air avec distanciation sociale, par exemple, présentent un risque plus faible que ceux composés de groupes plus importants d’enfants venant d’une région plus vaste et participant à des activités avec moins de distanciation sociale. De nombreux centres aérés hébergeant les enfants le soir sont fermés cet été, mais ils représentent un niveau de risque plus élevé que les centres aérés à la journée. Seulement 19 % des parents interrogés prévoient de laisser leurs enfants aller au centre aéré à la journée cet été, et seulement 15 % seraient d’accord pour laisser leurs enfants dormir au centre aéré.

Dois-je laisser mon enfant utiliser une piscine publique ?

Pour de nombreux enfants, nager dans une piscine publique est une activité favorite pendant les vacances d’été, qu’il s’agisse de la piscine du centre aéré, de la piscine municipale ou du parc aquatique local. Le coronavirus ne peut pas être transmis dans l’eau, la natation n’est donc pas en soi plus dangereuse. Cependant, les mêmes considérations de distanciation sociale, de lavage des mains et de nettoyage de l’équipement s’appliquent. Pourtant, seulement trois parents interrogés sur dix ont déclaré qu’ils autoriseraient leurs enfants à nager dans une piscine publique cet été en raison de la pandémie de COVID-19.

Dois-je laisser mon enfant pratiquer des sports d’équipe ?

Environ 28 % des parents laisseront leurs enfants participer à des sports d’équipe cet été. Pour aider les parents à peser les risques, les CDC ont également émis des recommandations détaillées concernant les sports destinés aux enfants. Les parents doivent tenir compte de toute la portée de l’exposition qui accompagne le sport, y compris la désinfection des équipements et des espaces partagés et l’exposition aux enfants venant d’autres régions. Faire du sport en famille est moins risqué que participer à de réelles compétitions entre des équipes venant de différentes régions géographiques.

Dois-je laisser mes enfants jouer avec des amis dans le quartier ?

Il est presque certainement possible pour les enfants de jouer dehors avec des amis tout en se protégeant. Pour les petits groupes d’enfants (un ou deux autres enfants) qui jouent dehors, le risque est assez faible. Cela est particulièrement vrai pour les enfants qui interagissent régulièrement et dont les parents sont en contact et suivent des directives similaires. Environ la moitié des parents interrogés ont dit qu’ils laisseraient leurs enfants jouer dehors avec des amis de leur quartier cet été. Jouer à l’intérieur chez un ami présente plus de risques, car l’espace est moins aéré et un plus grand nombre de surfaces peuvent être porteuses du virus. Pourtant, 46 % des parents ont déclaré qu’ils ne voyaient pas d’inconvénient à laisser leurs enfants aller chez un ami cet été.

Est-il sans danger d’emmener mon enfant chez le médecin ou à l’hôpital s’il est malade ou blessé ?

Il s’agit là d’une préoccupation importante pour les parents. À ce stade de la pandémie de COVID-19, la plupart des hôpitaux et des espaces de santé sont sans danger, grâce à un dépistage et des tests soigneux. Les parents doivent appeler avant la consultation pour poser des questions sur les précautions de sécurité ainsi que les protocoles actualisés. Cependant, dans la plupart des cas, l’hôpital ou le cabinet contactera de manière proactive les patients et les parents 24 à 48 heures avant le rendez-vous. Les parents ne doivent bien entendu pas retarder la consultation d’un médecin pour un enfant qui est gravement blessé ou malade.

Ressources supplémentaires pour aider les parents à prendre des décisions éclairées

Quand les familles explorent davantage ces questions, les discussions et les décisions ne doivent pas nécessairement se tenir en vase clos. Les familles doivent contacter leur pédiatre et d’autres professionnels de la santé pour parler de leur situation spécifique et des besoins individuels de leur enfant. Les parents doivent avoir des conversations détaillées avec les administrateurs de centres aérés, les entraîneurs, les autres parents et toute autre personne responsable des protocoles de sécurité concernant leurs enfants. Les parents doivent utiliser ces conversations pour déterminer quel est le niveau de risque acceptable pour eux, personnellement. Les parents peuvent accepter de laisser leur enfant aller à un centre aéré disposant de protocoles minutieux et bien expliqués, et non à un centre aéré disposant de protocoles moins détaillés, même si les activités quotidiennes proposées sont similaires.

De plus, il existe un certain nombre de ressources que les parents peuvent utiliser pour accéder aux recommandations et recherches les plus récentes et prendre des décisions éclairées concernant les actions de leurs enfants et le COVID-19. Les sites Internet des autorités locales et gouvernementales sont un bon début pour consulter les directives locales. Les sites des autorités locales régionales et gouvernementales étaient les plus susceptibles d’être consultés par les parents interrogés pour les aider à prendre des décisions concernant les activités organisées ou publiques disponibles cet été dans leur région. Les autres ressources les plus importantes pour les parents comprenaient les médias et les actualités, les médias sociaux et les CDC. Pour des bonnes pratiques plus générales, les CDC proposent un certain nombre de ressources spécifiques pour les parents, tout comme l’Académie américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics). Le Manuel a également créé un centre de ressources dédié destiné aux consommateurs, qui offre des informations et des ressources concernant le COVID-19. 

 

Page d’accueil des ressources concernant le COVID-19
Dr Catherine Soprano