Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Fonction reproductrice masculine

Par

Irvin H. Hirsch

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale mars 2021| Dernière modification du contenu mars 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle

La fonction reproductive masculine implique l’excitation sexuelle, l’érection, l’orgasme et l’éjaculation du sperme.

  • Le pénis entre en érection grâce à l’interaction complexe de facteurs physiologiques et psychologiques.

  • Les contractions lors de l’éjaculation poussent le sperme dans l’urètre, puis hors du pénis.

L’érection du pénis au cours de l’excitation sexuelle permet la pénétration pendant le rapport. L’érection est le résultat d’une interaction complexe entre des stimuli neurologiques, vasculaires, hormonaux et psychologiques. Les stimuli liés au plaisir incitent le cerveau à envoyer des signaux nerveux au pénis par l’intermédiaire de la moelle épinière. Les artères qui apportent le sang aux tissus érectiles (corps caverneux et corps spongieux, voir figure Organes reproducteurs masculins Organes reproducteurs masculins Le système reproducteur masculin comprend le pénis, le scrotum, les testicules, l’épididyme, le canal déférent, la prostate et les vésicules séminales. Le pénis et l’urètre font partie des systèmes... en apprendre davantage ) répondent à ces signaux en se dilatant. Il en résulte une augmentation considérable du débit sanguin en direction des zones érectiles du pénis. Simultanément, les muscles entourant les veines qui sont normalement responsables du drainage du sang du pénis se contractent, ce qui ralentit l’écoulement du sang vers l’organisme et augmente la tension artérielle dans le pénis. L’association d’une augmentation de l’apport sanguin et d’une diminution de l’écoulement sanguin gorge le pénis de sang et accroît sa longueur, son diamètre et sa raideur.

L’orgasme correspond au pic de l’excitation sexuelle. Lors de l’orgasme, survient en général l’éjaculation, entraînée par la stimulation du gland ainsi que par d’autres stimuli, qui envoient des signaux au cerveau et à la moelle épinière. Les nerfs stimulent les contractions musculaires des vésicules séminales, de la prostate et des canaux épididymaires et déférents. Ces contractions poussent le sperme dans l’urètre. La contraction des muscles situés autour de l’urètre pousse le sperme à travers et hors du pénis. Le col vésical (base de la vessie) se contracte également, empêchant le sperme de refluer vers la vessie.

Une fois l’éjaculation terminée, ou à l’arrêt de la stimulation, les artères diminuent de diamètre et les veines s’ouvrent, ce qui diminue l’afflux de sang et augmente son écoulement, de telle sorte que le pénis redevient flasque (détumescence). Après la détumescence, une nouvelle érection ne peut être obtenue avant un certain délai (période réfractaire), dont la durée est généralement d’environ 20 minutes chez les hommes jeunes.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Épididymite et orchi-épididymite
L’épididymite est une inflammation de l’épididyme (le tube qui s’enroule au-dessus des testicules). L’orchi-épididymite est une inflammation des deux épididymes et des testicules. L’épididymite et l’orchi-épididymite sont généralement causées par laquelle des propositions suivantes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE