Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Éjaculation précoce

Par

Irvin H. Hirsch

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’éjaculation précoce est une éjaculation qui survient trop tôt, en général avant ou peu de temps après la pénétration.

  • Les causes les plus probables sont l’anxiété, d’autres facteurs psychologiques ou une sensibilité particulière du pénis.

  • Une thérapie comportementale, notamment des stratégies pour retarder l’éjaculation, peut aider la plupart des hommes.

L’éjaculation précoce entraîne souvent des tensions dans un couple.

De nombreux spécialistes pensent que l’éjaculation précoce résulte presque exclusivement de l’anxiété ou de causes psychologiques. D’autres pensent qu’elle est due à une sensibilité particulière du pénis. Avoir des rapports sexuels moins fréquemment que souhaité peut aggraver le problème en augmentant davantage la sensibilité. L’éjaculation précoce est rarement provoquée par une maladie, même si l’inflammation de la prostate, l’hyperactivité de la thyroïde ou un trouble du système nerveux peut en créer les circonstances.

Traitement

  • Thérapie comportementale

Une thérapie comportementale peut aider beaucoup d’hommes à surmonter ce trouble. Le thérapeute rassure, explique les raisons de l’éjaculation précoce, et enseigne aux hommes des stratégies pour retarder l’éjaculation.

D’autres méthodes permettent de la retarder : les traitements médicamenteux (par les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine [ISRS] tels que la fluoxétine, la paroxétine ou la sertraline ou un antidépresseur tricyclique, tel que la clomipramine). Des traitements locaux, qui ont tendance à diminuer la sensibilité, tels que l’application d’un anesthésique local sur la verge ou l’utilisation de préservatifs, peuvent aider à retarder l’éjaculation. Parfois, une combinaison d’un traitement médicamenteux et d’une thérapie comportementale peut être nécessaire. Si l’éjaculation précoce est due à des troubles psychologiques importants, la psychothérapie peut s’avérer utile.

Apprendre à retarder l’éjaculation

Deux techniques sont couramment utilisées pour traiter l’éjaculation précoce. Elles permettent également d’abaisser l’anxiété qui est souvent un facteur aggravant. Chaque technique entraîne les hommes à atteindre des hauts niveaux d’excitation sans éjaculer. Les deux techniques comprennent une auto-stimulation du pénis (lors de la masturbation) ou une stimulation par une partenaire jusqu’à ce que l’éjaculation devienne imminente. Lorsqu’elle est pratiquée avec une partenaire, la stimulation est d’abord faite manuellement et plus tard avant ou pendant les rapports sexuels.

Dans la technique « arrêt-démarrage », la stimulation est arrêtée. Avec la technique de compression, les hommes ou leur partenaire comprime pendant 10 à 20 secondes la partie du pénis où la tête (gland) rencontre les corps caverneux du pénis, ce qui empêche l’éjaculation et diminue la force de l’érection. Dans les deux techniques, la stimulation peut reprendre après environ 30 secondes. Avec une bonne pratique, plus de 95 % des hommes apprennent à retarder l’éjaculation de 5 à 10 minutes ou plus.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ANAFRANIL
ZOLOFT
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système reproducteur masculin
Vidéo
Présentation du système reproducteur masculin
Modèles 3D
Tout afficher
Le système reproducteur masculin
Modèle 3D
Le système reproducteur masculin

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE