Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Incapacité à éjaculer

Par

Irvin H. Hirsch

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’incapacité à éjaculer (anéjaculation) est généralement provoquée par l’incapacité à atteindre l’orgasme (anorgasmie). Elle fait généralement partie de la dysfonction érectile. (Voir aussi Présentation de la dysfonction sexuelle chez les hommes.)

La cause est généralement une chirurgie de la prostate car

  • Les nerfs entre la moelle épinière et le pénis peuvent être endommagés au cours de la chirurgie pelvienne.

  • L’ablation de la prostate et des vésicules séminales pendant la chirurgie du cancer de la prostate élimine la capacité à produire du sperme (ces glandes sont impliquées dans la production du sperme).

D’autres affections pouvant altérer les nerfs du pénis, ainsi que certains troubles mentaux et certains médicaments utilisés pour traiter les troubles mentaux, peuvent également affecter la capacité à éjaculer.

L’éjaculation rétrograde peut parfois entraîner une absence de sperme visible.

Selon la cause, l’anéjaculation peut survenir avec ou sans orgasme. Les médecins basent leur diagnostic d’anéjaculation sur les symptômes, les résultats d’un examen et, si l’orgasme est possible, une analyse d’urine. L’absence de sperme dans l’échantillon d’urine obtenu après un orgasme indique une anéjaculation, tandis que la présence d’une quantité importante de sperme indique une éjaculation rétrograde.

Le traitement dépend de la cause et peut inclure l’arrêt des médicaments pouvant causer le problème, une psychothérapie ou une aide au déclenchement de l’éjaculation grâce à des médicaments oraux tels que la pseudo-éphédrine et/ou l’imipramine. Si l’objectif du traitement est d’obtenir du sperme en vue d’une insémination, l’homme peut utiliser un vibrateur pénien ou son médecin peut appliquer un signal électrique dans le rectum pour activer les nerfs responsables de l’éjaculation (traitement par électro-éjaculation). Il n’existe aucun traitement lorsque l’anéjaculation est due à l’ablation de la prostate et des vésicules séminales.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
TOFRANIL
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système reproducteur masculin
Vidéo
Présentation du système reproducteur masculin
Modèles 3D
Tout afficher
Le système reproducteur masculin
Modèle 3D
Le système reproducteur masculin

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE