Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Polypes du col de l’utérus

(Polypes cervicaux)

Par

Charlie C. Kilpatrick

, MD, MEd, Baylor College of Medicine

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les polypes cervicaux sont des excroissances fréquentes, en forme de doigt, qui saillent dans le passage du col de l’utérus. Les polypes sont presque toujours bénins (non cancéreux).

  • Les polypes du col de l’utérus peuvent être causés par une inflammation ou une infection chroniques.

  • Les polypes du col de l’utérus ne provoquent généralement pas de symptômes, mais ils peuvent entraîner des saignements ou des pertes ressemblant à du pus.

  • Les médecins peuvent généralement diagnostiquer des polypes du col de l’utérus lors d’un examen gynécologique.

  • Les polypes qui causent des saignements ou des pertes vaginales sont enlevés lors de l’examen gynécologique.

Environ 2 à 5 % des femmes ont des polypes cervicaux. Ils peuvent être causés par une inflammation ou une infection chronique.

Symptômes

La plupart des polypes cervicaux sont asymptomatiques. Certains polypes saignent pendant les règles ou après le rapport sexuel. Dans de rares cas, les polypes s’infectent et provoquent des pertes vaginales semblables à du pus.

Les polypes sont généralement rose rougeâtre et font moins de 1 centimètre de diamètre environ.

Diagnostic

  • Examen gynécologique

Les médecins peuvent détecter les polypes lors de l’examen gynécologique.

Traitement

  • Ablation des polypes

Les polypes qui causent des saignements ou des pertes vaginales sont enlevés lors de l’examen gynécologique, en consultation chez le médecin. Aucune anesthésie n’est nécessaire. Il est rare qu’un saignement se produise après l’ablation des polypes. Si c’est le cas, une substance caustique, telle que du nitrate d’argent, est appliquée sur la zone affectée à l’aide d’un coton-tige pour arrêter le saignement.

Les polypes sont examinés pour confirmer qu’ils ne sont pas cancéreux.

Si les symptômes (saignements et pertes) persistent après l’ablation des polypes, un échantillon tissulaire de la muqueuse utérine (endomètre) peut être examiné au microscope (biopsie endométriale) afin d’exclure un cancer de l’endomètre.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Généralités sur l’appareil génital féminin
Vidéo
Généralités sur l’appareil génital féminin
Modèles 3D
Tout afficher
L’intérieur du bassin chez la femme
Modèle 3D
L’intérieur du bassin chez la femme

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE