Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Grossesse prolongée et post-maturité

Par

Julie S. Moldenhauer

, MD, Children's Hospital of Philadelphia

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Une grossesse prolongée est une grossesse qui dure 42 semaines ou plus. En cas de post-maturité, le placenta ne peut plus maintenir un terrain propice au fœtus, du fait de la trop longue durée de la grossesse.

En moyenne, la grossesse dure 280 jours (40 semaines), à compter du premier jour des dernières règles. La plupart des grossesses qui dépassent de peu la 41e ou la 42e semaine ne présentent pas de troubles. Cependant, au-delà de cette période, des problèmes peuvent survenir, car le placenta ne peut souvent plus continuer à fournir les substances nutritives appropriées au fœtus. Cet état est appelé postmaturité.

Les grossesses prolongées augmentent le risque de :

  • Travail difficile en raison d’une dystocie de l’épaule (l’épaule du fœtus se coince contre l’os pubien de la mère et l’enfant est bloqué dans le canal vaginal)

  • Recours à une césarienne ou à un accouchement vaginal opératoire (à l’aide de forceps ou d’une ventouse)

  • Croissance anormale du fœtus (par exemple, un fœtus anormalement grand ou anormalement petit)

  • Quantité insuffisante de liquide amniotique autour du fœtus (oligohydramnios)

  • Problème de débit sanguin du fœtus, privant ainsi le fœtus ou le nouveau-né d’oxygène

  • Expulsion de méconium (premières selles du fœtus) avant l’accouchement

  • Nouveau-né ayant besoin de soins dans une unité de soins intensifs néonataux

  • Décès du fœtus ou du nouveau-né

  • Déchirures entre l’entrée du vagin et l’anus (périnée)

  • Saignement excessif après l’accouchement (hémorragie du post-partum)

Le méconium peut parfois être inhalé avant ou pendant l’accouchement, causant ainsi des difficultés respiratoires chez l’enfant peu après la naissance. Ce trouble est appelé syndrome d’inhalation méconiale.

Un fœtus postmature peut présenter une sécheresse et une desquamation de la peau, des ongles surdéveloppés, une grande quantité de cheveux, une accentuation des plis sur la paume des mains et la plante des pieds, une masse grasse faible, et une coloration verte ou jaune de la peau à cause du méconium.

Le saviez-vous ?

  • Si une grossesse dure plus de 42 semaines, le placenta peut mal fonctionner, ce qui entraîne des problèmes chez le fœtus.

À partir de la 41e semaine, le médecin effectue habituellement des examens pour évaluer les mouvements fœtaux, la fréquence cardiaque et la quantité de liquide amniotique (liquide qui entoure le fœtus), qui diminue de façon importante en cas de grossesse prolongée. Le médecin utilise l’échographie et éventuellement le monitoring électronique du rythme cardiaque fœtal pour surveiller l’état du fœtus.

Le travail est déclenché (induit) si le fœtus présente des problèmes ou si la quantité de liquide amniotique a trop diminué. Même en l’absence de problèmes manifestes, les médecins envisagent de déclencher l’accouchement après 41 semaines de grossesse. Généralement, après 42 semaines, l’accouchement est induit.

Un accouchement par césarienne s’avère parfois nécessaire.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Généralités sur l’appareil génital féminin
Vidéo
Généralités sur l’appareil génital féminin
Modèles 3D
Tout afficher
Syndrome des ovaires polykystiques
Modèle 3D
Syndrome des ovaires polykystiques

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE