Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Souffrance fœtale

Par

Julie S. Moldenhauer

, MD, Children's Hospital of Philadelphia

Dernière révision totale juil. 2021| Dernière modification du contenu juil. 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref

La souffrance fœtale fait référence à des signes avant et pendant la naissance indiquant que le fœtus ne va pas bien.

La souffrance fœtale est une complication rare du travail. En général, elle survient lorsque le fœtus n’a pas reçu suffisamment d’oxygène.

Une souffrance fœtale peut survenir si :

En général, le médecin identifie la souffrance fœtale sur la base d’un tracé anormal de la fréquence cardiaque du fœtus. Tout au long du travail, la fréquence cardiaque fœtale est surveillée. Il s’agit en général d’une surveillance continue à l’aide d’un monitoring électronique du rythme cardiaque fœtal Surveillance du fœtus Le travail se caractérise par des contractions rythmées et de plus en plus fortes de l’utérus qui, progressivement, amènent le fœtus du segment inférieur de l’uté... en apprendre davantage . Une sonde manuelle d’échographie Doppler peut également être utilisée pour vérifier la fréquence cardiaque toutes les 15 minutes durant le début du travail précoce et après chaque contraction à la fin du travail.

Si une anomalie significative de la fréquence cardiaque est détectée, elle peut généralement être corrigée grâce aux mesures suivantes :

  • Donner de l’oxygène à la femme

  • Accroître la quantité des liquides dispensés par voie intraveineuse à la femme

  • Demander à la femme de se tourner d’un côté ou de l’autre

Le saviez-vous ?

  • Une fréquence cardiaque anormale du fœtus peut être le premier signe de souffrance fœtale.

Des contractions trop violentes et/ou trop rapprochées peuvent entraîner une souffrance fœtale. Si de l’ocytocine Déclenchement du travail a été utilisée afin de stimuler les contractions, elle est arrêtée immédiatement. La femme peut changer de position et on lui administre des antalgiques. Si aucun médicament n’a été utilisé pour stimuler les contractions, la femme peut recevoir un médicament destiné à ralentir le travail (comme de la terbutaline, administrée par injection) afin d’arrêter ou de ralentir les contractions.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
Pas de dénomination commerciale aux États-Unis
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE