Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Mortalité maternelle et mortalité périnatale

Par

Raul Artal-Mittelmark

, MD, Saint Louis University School of Medicine

Revue/Révision complète sept. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Mortalité maternelle

La mortalité maternelle désigne les décès dus aux complications lors de la grossesse ou de l’accouchement.

Aux États-Unis, près de 24 femmes sont décédées pour 100 000 accouchements en 2020. Le taux de mortalité maternelle est plus élevé aux États-Unis que dans les pays européens.

Cependant, le nombre le plus élevé de décès maternels survient dans les pays à faibles ressources. Les taux les plus élevés se situent en Afrique subsaharienne (Nigeria inclus) et en Asie du Sud (Inde incluse).

Ce graphique compare le taux de mortalité maternelle dans différents pays.

La mortalité maternelle représente le nombre de femmes qui décèdent pendant la grossesse ou peu après l’accouchement, des suites de complications liées à la grossesse

Le taux de mortalité maternelle est le nombre de ces décès pour 100 000 naissances vivantes (accouchement d’un bébé vivant).

Données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l’UNICEF, du Fonds des Nations Unies pour la population et de la Banque mondiale, Tendances en termes de mortalité maternelle : de 2000 à 2017 OMS, Genève, 2019.

À l’échelle mondiale, le taux de mortalité maternelle varie grandement selon l’origine ethnique.

Aux États-Unis, le taux de mortalité maternelle est de

  • Environ 55 femmes pour 100 000 accouchements chez les femmes d’origine ethnique noire non hispanique

  • Environ 19 femmes d’origine ethnique blanche non hispanique sur 100 000

  • Près de 18 pour 100 000 chez les femmes d’origine ethnique hispanique

Au Brésil, la mortalité maternelle est environ 5 fois plus élevée chez les femmes d’ascendance africaine, comparativement aux femmes d’origine ethnique blanche. Au Royaume-Uni, elle est beaucoup plus élevée chez les femmes d’origine ethnique noire que chez les femmes d’origine ethnique blanche.

Dans le monde entier, les décès maternels peuvent survenir

  • Avant l’accouchement : 25 %

  • Pendant le travail ou la naissance et peu après la naissance : 25 %

  • Plus tard après l’accouchement : Environ 30 %

  • Plus de 42 jours, mais moins de 1 an après l’accouchement : environ 20 %

Les causes les plus fréquentes de décès chez la femme enceinte sont les suivantes :

Les problèmes qui contribuent aux décès chez les femmes enceintes comprennent les suivants :

  • Lorsqu’une femme enceinte a un problème, elle et sa famille attendent avant de consulter un médecin.

  • La femme enceinte ne dispose pas de moyen de transport pour se rendre dans un établissement de soins de santé.

  • Les soins en établissement de soins de santé sont retardés.

Environ 3 décès maternels sur 5 pourraient être évités.

Mortalité périnatale

La mortalité périnatale désigne les décès de fœtus et de nouveau-nés peu avant ou peu après l’accouchement. En 2019, aux États-Unis, le taux de mortalité périnatale était de 6 décès pour 1 000 accouchements.

Les taux de mortalité périnatale par origine ethnique sont les suivants :

  • Près de 5 pour 1 000, pour les enfants de femmes d’origine ethnique blanche non hispanique

  • Près de 10 pour 1 000, pour les enfants de femmes d’origine ethnique noire non hispanique

  • Environ 5 pour 1 000, pour les enfants de femmes d’origine ethnique hispanique

Les causes les plus fréquentes de décès chez les fœtus et les nouveau-nés sont les suivantes :

Les caractéristiques de la mère qui augmentent le risque de décès du fœtus ou du nouveau-né comprennent un âge bien plus jeune ou plus avancé que la moyenne, le tabagisme (passé ou actuel) et les grossesses multiples.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE