Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Pneumonie chez le nouveau-né

Par

Brenda L. Tesini

, MD, University of Rochester School of Medicine and Dentistry

Dernière révision totale nov. 2018| Dernière modification du contenu nov. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La pneumonie est une infection des alvéoles (petites cavités pulmonaires) et des tissus environnants.

  • Cette infection peut être provoquée par des bactéries, des virus ou des champignons.

  • Les nouveau-nés présentent divers symptômes selon le moment où ils ont été infectés.

  • Le diagnostic repose sur une radiographie du thorax et les résultats d’analyses de sang

  • Des antibiotiques sont administrés pour traiter l’infection.

La pneumonie est l’infection bactérienne grave la plus fréquente chez les nouveau-nés après la septicémie. La pneumonie qui débute à la naissance ou dans les heures suivant la naissance est appelée pneumonie précoce. La pneumonie qui débute après 7 jours de vie est appelée pneumonie tardive. La pneumonie tardive survient le plus fréquemment chez les nouveau-nés dans les unités de soins intensifs néonataux (USIN) qui ont besoin d’une sonde d’intubation (intubation endotrachéale, voir Ventilation mécanique) pour des problèmes pulmonaires. La présence d’une sonde d’intubation augmente le risque de pneumonie.

La pneumonie peut être provoquée par divers organismes, tels que des bactéries, des virus ou des champignons qui pénètrent dans les poumons. Les nouveau-nés sont infectés après leur passage dans le canal utérin de leur mère ou après être entrés en contact avec des organismes dans l’USIN ou la pouponnière.

Symptômes

Les symptômes de la pneumonie bactérienne varient selon le moment où l’enfant est infecté.

Les nouveau-nés qui ont une pneumonie précoce présentent des symptômes similaires aux symptômes de septicémie chez le nouveau-né.

Les nouveau-nés qui ont une pneumonie tardive développent des problèmes respiratoires inexpliqués et peuvent avoir besoin d’une oxygénothérapie ou d’une assistance respiratoire plus intense. La quantité d’expectorations (mucus épais ou décoloré) augmente et change (par exemple, les expectorations s’épaississent et deviennent brunes). Les nourrissons peuvent être très malades et présenter une température instable et des anomalies de la numération sanguine.

Diagnostic

  • Radiographie du thorax

  • Analyses de sang

  • Oxymétrie de pouls

  • Analyses des expectorations

Pour diagnostiquer une pneumonie, les médecins réalisent une radiographie du thorax. Ils effectuent des analyses de sang à la recherche de bactéries dans le sang. Comme les nourrissons atteints d’une pneumonie peuvent présenter un faible taux d’oxygène dans le sang, les médecins mesurent le taux d’oxygène dans le sang en plaçant un capteur sur un doigt ou un lobe d’oreille. Ce test est appelé oxymétrie de pouls. Les médecins peuvent également prélever un échantillon d’expectorations et l’analyser à la recherche de bactéries.

Comme la pneumonie causée par des bactéries peut se propager, les médecins peuvent tester les nouveau-nés à la recherche d’une éventuelle septicémie, en réalisant notamment une rachicentèse (voir diagnostic de la septicémie).

Prévention

La pneumonie tardive peut souvent être prévenue en limitant la durée d’utilisation d’une sonde d’intubation chez les nouveau-nés Il peut également être utile de se laver les mains, d’utiliser des gants et de décontaminer les surfaces pour prévenir la pneumonie tardive.

Traitement

  • Antibiotiques par voie intraveineuse

  • Parfois, respirateur ou autres traitements

Pour traiter la pneumonie chez les nouveau-nés, les médecins administrent des antibiotiques par voie intraveineuse. Une fois l’organisme spécifique identifié, les médecins peuvent ajuster le type d’antibiotique.

Outre l’antibiothérapie, d’autres traitements peuvent s’avérer nécessaires, comme l’utilisation d’une machine qui facilite l’entrée et la sortie de l’air dans les poumons (respirateur), l’administration de liquides par voie intraveineuse, des transfusions de sang et de plasma et des médicaments destinés à soutenir la tension artérielle et la circulation sanguine.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Vidéo
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Modèles 3D
Tout afficher
Rhume
Modèle 3D
Rhume

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE