Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Papillomatose respiratoire récurrente

(Papillomes laryngés)

Par

Udayan K. Shah

, MD, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Revue/Révision complète avr. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Les faits en bref

La papillomatose respiratoire récurrente est une tumeur non cancéreuse (bénigne) rare du système respiratoire, affectant fréquemment le larynx.

La papillomatose respiratoire récurrente est provoquée par le virus du papillome humain Infection par le papillomavirus humain (VPH) Le papillomavirus humain (VPH) entraîne la formation de verrues. Certains types de VPH provoquent des verrues cutanées, et d’autres types de verrues génitales (excroissances dans ou autour du... en apprendre davantage Infection par le papillomavirus humain (VPH) (VPH), un virus qui provoque des verrues cutanées et génitales. Les nourrissons peuvent être infectés par ce virus lorsqu’ils traversent le canal utérin si leur mère présente une infection par le VPH au niveau de la région génitale.

L’infection par le VPH des voies respiratoires peut provoquer de multiples excroissances semblables à des verrues autour du larynx Gorge La gorge (pharynx) est située en arrière de la bouche, sous la cavité nasale et au-dessus de l’œsophage et de la trachée. Elle est constituée d’une partie supérieure (rhinopharynx), d’une partie... en apprendre davantage et/ou dans la trachée. Les excroissances reviennent souvent (récidivent) après le traitement. Dans de rares cas, ils deviennent cancéreux (malins).

Bien que les papillomes laryngés puissent survenir à tout âge, ils affectent plus fréquemment les enfants âgés de 1 à 4 ans.

Symptômes

On les suspecte quand les parents remarquent des dysphonies, un cri plaintif ou d’autres modifications du timbre vocal de l’enfant. Les enfants plus âgés peuvent avoir des difficultés à parler. Les papillomes présents dans la trachée peuvent gêner la respiration.

Diagnostic

  • Biopsie

Le diagnostic d’un papillome laryngé est fait en observant le larynx par laryngoscopie. Le médecin prélève un morceau du papillome pour l’examiner (biopsie) et confirmer le diagnostic.

Prévention

Traitement

  • Ablation chirurgicale

Bien que certaines tumeurs puissent commencer à disparaître à la puberté, il est recommandé de traiter la papillomatose respiratoire récurrente. La résection chirurgicale est le traitement habituel. De nombreux enfants doivent subir plusieurs interventions au cours de l’enfance pour exciser ces papillomes récidivants.

D’autres traitements (comme le traitement laser à colorant pulsé ou la thérapie photodynamique, Utilisation des lasers dans les traitements cutanés Utilisation des lasers dans les traitements cutanés Utilisation des lasers dans les traitements cutanés ), ainsi qu’un antiviral (cidofovir) ou un médicament qui est utilisé pour traiter le cancer (bévacizumab), peuvent être administrés aux enfants dans les cas sévères.

Informations supplémentaires

Il s’agit d’une ressource en anglais qui peut être utile. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de cette ressource.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE