Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Présentation des infections de l’oreille moyenne chez les jeunes enfants

(Otite moyenne)

Par

Udayan K. Shah

, MD, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’infection de l’oreille moyenne est l’infection de la région située immédiatement derrière le tympan (cavité tympanique).

Anatomie de l’oreille

Anatomie de l’oreille

Les infections de l’oreille moyenne (otite moyenne) peuvent survenir chez les enfants plus âgés et les adultes ( Otite moyenne aiguë) mais elles sont extrêmement fréquentes entre 3 mois et 3 ans. Ces infections accompagnent souvent le rhume. Les jeunes enfants sont particulièrement sensibles aux infections de l’oreille moyenne pour diverses raisons :

  • Différences par rapport aux adultes en ce qui concerne la taille et la longueur des trompes d’Eustache

  • Vulnérabilité en général accrue à l’infection

  • Exposition accrue à l’infection

  • Utilisation d’une sucette

D’autres facteurs de risques importants comprennent

  • L’exposition à la fumée de cigarette

  • Des antécédents familiaux d’otites fréquentes

La trompe d’Eustache relie l’oreille moyenne aux fosses nasales et elle aide à équilibrer la pression de l’air dans l’oreille moyenne avec celle de l’environnement. Chez les enfants plus âgés et les adultes, le tube est relativement vertical, large et rigide, et les sécrétions provenant des fosses nasales qui y passent s’écoulent facilement. Chez les nourrissons et les plus jeunes enfants, la trompe d’Eustache est plus horizontale, plus étroite, moins rigide et plus courte. Le tube a donc plus de risques d’être obstrué par des sécrétions et de s’affaisser, retenant les sécrétions dans ou à proximité de l’oreille moyenne et empêchant la ventilation l’air de l’atteindre. Les sécrétions peuvent également contenir des virus ou des bactéries qui se multiplient et causent l’infection. Ou bien, les virus et les bactéries peuvent remonter la courte trompe d’Eustache des nourrissons et provoquent ainsi une infection de l’oreille moyenne.

Trompe d’Eustache : Maintien de l’égalité de la pression de l’air

La trompe d’Eustache permet de maintenir une pression égale de l’air des deux côtés du tympan en permettant à l’air extérieur d’entrer dans l’oreille moyenne. En cas d’obstruction de la trompe d’Eustache, l’air ne peut pas atteindre l’oreille moyenne, et donc la pression diminue. Si la pression de l’air est plus basse dans l’oreille moyenne que dans le conduit auditif, le tympan bombe vers l’intérieur. La différence de pression peut entraîner des douleurs et un hématome, voire une rupture du tympan.

Trompe d’Eustache : Maintien de l’égalité de la pression de l’air

Vers 6 mois, les nourrissons sont davantage sujets aux infections parce qu’ils ne bénéficient plus de la protection apportée par les anticorps maternels reçus à travers le placenta avant la naissance. L’allaitement protège partiellement les enfants des otites grâce aux anticorps présents dans le lait maternel.

À cet âge-là environ, les enfants deviennent aussi plus sociables et ils peuvent contracter des infections virales en touchant d’autres enfants et des objets, et en portant leurs doigts à leur bouche et à leur nez. Ces infections peuvent à leur tour entraîner des infections de l’oreille moyenne. La fréquentation des crèches augmente le risque d’exposition aux rhumes et donc aux infections de l’oreille moyenne.

L’utilisation d’une sucette peut détériorer la fonction de la trompe d’Eustache et interférer ainsi avec l’air qui atteint l’oreille moyenne.

L’oreille affectée est systématiquement douloureuse (voir Douleurs auriculaires). Les nourrissons atteints d’une infection de l’oreille moyenne peuvent simplement être irritables ou avoir des difficultés à dormir. Les jeunes enfants ont souvent de la fièvre, des nausées, des vomissements et de la diarrhée.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

Pour diagnostiquer une otite moyenne, les médecins examinent l’intérieur de l’oreille à l’aide d’un otoscope, ainsi que le tympan à la recherche d’un gonflement et d’une rougeur.

Traitement

  • Parfois, antibiotiques

Les infections aiguës de l’oreille moyenne et les otites moyennes séreuses (une accumulation de liquide derrière le tympan) se résolvent généralement spontanément, sans antibiotiques. Cependant, il peut arriver que des antibiotiques soient prescrits pour traiter une infection aiguë de l’oreille moyenne. Une otite moyenne séreuse persistante peut nécessiter un traitement chirurgical.

Les infections chroniques de l’oreille moyenne peuvent être récurrentes ou persistantes. Des gouttes auriculaires, des antibiotiques et, parfois, une intervention chirurgicale sont nécessaires pour traiter ces infections.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Vidéo
Syndrome d’inhalation méconiale (SIM)
Pendant la grossesse, le tube digestif du fœtus est tapissé d’une matière fécale vert foncé...
Modèles 3D
Tout afficher
Cyphose
Modèle 3D
Cyphose

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE