Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Hyperthyroïdie du nouveau-né

(Maladie de Graves-Basedow chez le nouveau-né ; Maladie de Graves-Basedow néonatale)

Par

Andrew Calabria

, MD, Perelman School of Medicine at The University of Pennsylvania

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’hyperthyroïdie est une maladie dans laquelle la thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes.

  • Chez le nouveau-né, l’hyperthyroïdie est généralement causée par la maladie de Graves-Basedow chez la mère.

  • Les symptômes comprennent une irritabilité, une tachycardie, une protrusion des globes oculaires et une prise de poids lente.

  • Le diagnostic s’appuie sur le dosage des hormones thyroïdiennes.

  • S’il n’est pas traité, ce trouble peut être mortel.

  • Le traitement comprend généralement l’utilisation de médicaments antithyroïdiens et de bêta-bloquants.

La thyroïde sécrète les hormones thyroïdiennes. Les hormones thyroïdiennes contrôlent la vitesse du métabolisme de l’organisme, y compris la vitesse à laquelle le cœur bat et la régulation de la température corporelle. Si la thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes, ces fonctions sont accélérées.

L’hyperthyroïdie, ou la maladie de Graves-Basedow du nouveau-né (maladie de Graves-Basedow néonatale), est rare chez les nouveau-nés, mais peut être mortelle si elle n’est pas détectée et traitée par un médecin spécialiste des troubles des glandes endocrines de l’enfant (endocrinologue pédiatrique). Cela se produit en général si la mère souffre de la maladie de Graves-Basedow au cours de la grossesse ou si elle a été traitée avant la grossesse pour cette affection. Dans la maladie de Graves-Basedow, le corps de la mère produit des anticorps qui stimulent la thyroïde, qui à son tour produit davantage d’hormones thyroïdiennes. Ces anticorps traversent ensuite le placenta, ce qui force la thyroïde du fœtus à produire trop d’hormones thyroïdiennes et peut entraîner la mort du fœtus ou une naissance prématurée. Comme les nouveau-nés ne sont plus exposés aux anticorps de la mère après la naissance, la maladie de Graves-Basedow chez le nouveau-né est généralement temporaire, mais peut récidiver.

Symptômes

Chez les nouveau-nés affectés, les fonctions corporelles sont plus intensives, avec des symptômes tels qu’une accélération du rythme cardiaque et de la respiration, une irritabilité, et un appétit excessif avec prise de poids insuffisante. Les autres symptômes comprennent un retard de croissance, des vomissements et une diarrhée. Le nouveau-né, de même que la mère, peut présenter une protrusion des globes oculaires (exophtalmie). En cas de thyroïde hypertrophiée à la naissance (goitre congénital), la glande peut comprimer la trachée et gêner la respiration. Une accélération importante du rythme cardiaque peut entraîner une insuffisance cardiaque. Lorsqu’elle n’est pas traitée, l’hyperthyroïdie peut entraîner une fusion prématurée des os du crâne (craniosynostose), un déficit intellectuel, un retard de croissance, une petite taille et, plus tard, une hyperactivité.

Diagnostic

  • Examen de dépistage néonatal

  • Dosage des hormones thyroïdiennes

  • Parfois, examens d’imagerie

Les résultats du dépistage sanguin de routine réalisé à l’hôpital après la naissance pour évaluer la fonction thyroïdienne, qui est principalement pratiqué pour rechercher une hypothyroïdie, peuvent révéler une hyperthyroïdie.

Une hyperthyroïdie est suspectée lorsque la mère du nouveau-né est atteinte de la maladie de Graves-Basedow et que le nouveau-né présente des symptômes caractéristiques.

Le diagnostic d’hyperthyroïdie est alors confirmé par des analyses de sang appelées dosage des hormones thyroïdiennes, afin de détecter la présence de taux élevés d’hormones thyroïdiennes et la présence d’anticorps maternels thyréostimulants dans le sang du nouveau-né.

Une fois l’hyperthyroïdie du nouveau-né diagnostiquée, les médecins peuvent réaliser des examens d’imagerie pour déterminer la taille et l’emplacement de la thyroïde.

Traitement

  • Médicaments antithyroïdiens

  • Bêta-bloquants

Les nouveau-nés souffrant d’hyperthyroïdie sont traités avec des médicaments antithyroïdiens ralentissant la production d’hormones thyroïdiennes par la thyroïde (comme le méthimazole). Ils reçoivent également des bêta-bloquants qui ralentissent la fréquence cardiaque (comme le propranolol). Ces médicaments sont interrompus dès que les anticorps maternels qui traversent le placenta ont disparu du sang de l’enfant.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
INDERAL
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Vidéo
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Modèles 3D
Tout afficher
Rhume
Modèle 3D
Rhume

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE