Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Maladie

Rhodiole

Par

Laura Shane-McWhorter

, PharmD, University of Utah College of Pharmacy

Examen médical janv. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Qu’est-ce que la rhodiole ?

Le nom botanique de la rhodiole est Rhodiola rosea.

  • La racine et la tige souterraine (rhizome) de cette plante sont utilisées dans la médecine traditionnelle d’Europe de l’Est et du Nord ainsi que dans certaines régions d’Asie.

  • Cette plante est connue sous de nombreux autres noms, notamment rhodiola, racine arctique, racine d’or, orpin rose, rhodiole rose et racine dorée.

  • Les extraits de racine et de rhizome sont séchés et dissous dans de l’alcool pour préparer des composés médicinaux.

  • Une dose classique est comprise entre 144 et 200 mg 2 fois par jour. (Cependant, contrairement aux médicaments sur ordonnance, il existe souvent peu de données probantes permettant de déterminer la dose optimale de compléments ou de savoir si la dose indiquée sur les préparations en vente libre est correcte.)

Quelles propriétés la rhodiole est-elle censée avoir ?

Ses partisans considèrent la rhodiole comme un adaptogène Adaptogènes . Le terme « phytothérapie » signifie que cette substance est censée aider l’organisme à répondre au stress et permettre de restaurer une fonction normale.

La rhodiole est utilisée dans la médecine traditionnelle pour :

  • Améliorer l’apprentissage et la mémoire

  • Augmenter le niveau d’énergie

  • Réduire les taux de cholestérol

  • Réduire les symptômes de la dépression

  • Réduire la fatigue

  • Ralentir le processus de vieillissement

  • Traiter les symptômes du mal des montagnes Mal des montagnes

La rhodiole est-elle efficace ?

Il est très peu probable qu’un seul composé, y compris la rhodiole, présente autant de bienfaits pour la santé. Par conséquent, il est très peu probable que des données probantes confirment ces multiples bienfaits.

Des études en laboratoire montrent que le salidroside, un composé de la rhodiole, pourrait avoir des effets bénéfiques sur le cerveau et tuer les cellules cancéreuses dans le cerveau.

  • Des études menées chez l’animal suggèrent que la rhodiole pourrait améliorer la fonction cognitive, mais ces études présentent de gros points faibles.

Les données probantes issues d’études menées chez l’Homme afin de prouver les bienfaits présumés pour la santé de la rhodiole sont limitées.

  • La plupart de ces études sont de petite taille et de mauvaise qualité, et certaines données probantes se contredisent.

Les études menées chez l’Homme n’ont pas été concluantes, mais elles ont montré que la rhodiole pourrait présenter les bienfaits suivants :

  • Améliorer l’endurance, notamment les performances sportives, professionnelles et cognitives

  • Réduire la fatigue dans les situations stressantes

  • Soulager l’anxiété et la dépression Elle apporte moins de bienfaits qu’un antidépresseur traditionnel, mais aussi moins d’effets secondaires.

  • Réduire les lésions cardiaques causées par l’épirubicine (un médicament chimiothérapeutique)

Quels sont les effets secondaires possibles de la rhodiole ?

La prise de rhodiole 2 fois par jour pendant 6 à 12 semaines semble sans danger pour la plupart des personnes.

Quelles sont les interactions médicamenteuses avec la rhodiole ?

  • L’utilisation de rhodiole en association avec des antidépresseurs sur ordonnance pourrait entraîner une fréquence cardiaque très rapide.

  • La rhodiole pourrait réduire la glycémie, et de fait potentiellement entraîner une glycémie trop basse, en particulier chez les personnes qui prennent de l’insuline ou d’autres médicaments pour traiter le diabète.

  • La rhodiole pourrait réduire la tension artérielle, et de fait potentiellement entraîner une tension artérielle trop basse chez les personnes qui ont déjà une tension artérielle basse ou chez celles qui prennent des médicaments pour faire baisser leur tension artérielle.

  • La rhodiole pourrait augmenter les taux de certains médicaments, tels que la warfarine, un anticoagulant, et certains anti-inflammatoires.

  • La rhodiole pourrait neutraliser les effets des immunosuppresseurs utilisés pour traiter certaines maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques.

  • D’après ses effets biochimiques, la rhodiole pourrait interagir avec de nombreux autres médicaments, mais on ne sait pas si cela pourrait provoquer des problèmes.

Recommandations

La rhodiole n’est généralement pas recommandée, car ses bienfaits présumés pour la santé n’ont pas été confirmés par des études de haute qualité menées chez l’Homme et ne l’emportent pas sur le risque d’effets secondaires ou d’interactions médicamenteuses.

Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et les personnes atteintes de maladies auto-immunes doivent éviter la rhodiole.

Les personnes qui prennent certains médicaments (notamment des médicaments pour traiter le diabète ou la dépression, réduire la tension artérielle, fluidifier le sang, ou inhiber l’activité du système immunitaire pour traiter certaines maladies auto-immunes) doivent consulter leur médecin avant de prendre de la rhodiole.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE