Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Encéphalopathie de Wernicke

(Encéphalopathie de Wernicke)

Par

Gerald F. O’Malley

, DO, Grand Strand Regional Medical Center;


Rika O’Malley

, MD, Albert Einstein Medical Center

Dernière révision totale août 2017| Dernière modification du contenu août 2017
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’encéphalopathie de Wernicke est une pathologie cérébrale qui entraîne confusion, troubles visuels, perte d’équilibre et provient d’une carence en thiamine.

L’encéphalopathie de Wernicke est provoquée par une carence grave en thiamine, une vitamine du groupe B. Chez les personnes ayant seulement des stocks de thiamine limités, elle peut être déclenchée par la consommation de glucides.

L’encéphalopathie de Wernicke se développe souvent chez les personnes atteintes d’alcoolisme sévère parce que l’utilisation à long terme de quantités excessives d’alcool interfère avec l’absorption de la thiamine dans le système digestif et son stockage dans le foie. Un autre aspect est que les alcooliques n’ont pas de régime alimentaire approprié et par conséquent, ne consomment pas suffisamment de thiamine. L’encéphalopathie de Wernicke peut être causée par d’autres affections qui entraînent une malnutrition prolongée ou des carences en vitamines. Ces affections comprennent la dialyse, des vomissements graves, le jeûne, le bypass gastrique, le cancer et le SIDA.

Symptômes

L’encéphalopathie de Wernicke entraîne les symptômes suivants :

  • Confusion

  • Somnolence

  • Mouvements oculaires involontaires (nystagmus).

  • Paralysie partielle des muscles oculaires (ophtalmoplégie)

  • Perte d’équilibre (pour garder l’équilibre, les personnes marchent avec les pieds écartés et en faisant des pas courts et lents)

Les processus internes de l’organisme peuvent dysfonctionner, entraînant des tremblements, une agitation, une température corporelle basse, une diminution rapide et excessive de la tension artérielle en position debout (hypotension orthostatique) et un évanouissement.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins suspectent le diagnostic chez les personnes ayant des symptômes caractéristiques de malnutrition ou de carence en thiamine, en particulier si elles sont alcooliques.

Des examens, tels que des analyses de sang pour mesurer les taux de sucre dans le sang, une formule sanguine complète, des tests de la fonction hépatique et des examens d’imagerie, sont généralement réalisés pour écarter d’autres causes. Les taux de thiamine ne sont pas mesurés en routine.

Pronostic

Le pronostic dépend de la rapidité avec laquelle le trouble est diagnostiqué et traité. Un traitement rapide peut corriger toutes les anomalies. Les problèmes oculaires s’améliorent dans les 24 heures suivant le traitement. Cependant, la perte d’équilibre et la confusion peuvent persister pendant des jours et des mois, et la perte de mémoire peut ne jamais se résoudre totalement.

Sans traitement, environ 10 % à 20 % des personnes décèdent. Parmi les survivants, 80 % développent une psychose de Korsakoff, un trouble qui entraîne une perte de mémoire, une confusion et des changements comportementaux. Cette association est appelée syndrome de Wernicke-Korsakoff.

Traitement

  • Thiamine

  • Magnésium

  • Arrêt de l’alcool

La thiamine est administrée immédiatement par injection intraveineuse ou intramusculaire. Elle est poursuivie quotidiennement pendant au moins trois à cinq jours. Le magnésium, qui aide l’organisme à métaboliser la thiamine, est également administré par injection ou par voie orale. Une réhydratation et des cocktails de vitamines sont administrés, et si les niveaux d’électrolytes (tels que le potassium) sont anormaux, ils sont corrigés. Une hospitalisation peut être nécessaire pour certaines personnes.

Les personnes atteintes d’une encéphalopathie de Wernicke doivent arrêter de consommer de l’alcool. Les compléments en thiamine pris par voie orale peuvent avoir besoin d’être poursuivis après le traitement initial.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Tomographie par émission de positrons – Tomodensitométrie...
Vidéo
Tomographie par émission de positrons – Tomodensitométrie...
Un scanner TEP-TDM allie les capacités de la TEP et la TDM en une machine qui identifie les...
Angiographie cérébrale : Insertion du cathéter
Vidéo
Angiographie cérébrale : Insertion du cathéter
L’angiographie permet d’obtenir des informations diagnostiques sur les vaisseaux sanguins...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE