Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Injection de drogue

Par

Gerald F. O’Malley

, DO, Grand Strand Regional Medical Center;


Rika O’Malley

, MD, Albert Einstein Medical Center

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les drogues peuvent être avalées, fumées, reniflées par le nez comme poudre (sniffées) ou injectées. Lorsque les drogues sont injectées, leurs effets peuvent survenir plus rapidement, plus intensément ou les deux.

Les drogues peuvent être injectées dans une veine (voie intraveineuse), un muscle (voie intramusculaire) ou sous la peau (voie sous-cutanée). Les veines du bras sont généralement utilisées pour les injections intraveineuses, mais si ces zones comportent trop de tissu cicatriciel ou sont endommagées, les drogues peuvent être injectées dans des veines d’autres parties du corps, y compris celles des cuisses, du cou, des aisselles ou des pieds.

Complications

L’injection de drogues comporte plus de risques que les autres méthodes. Cette méthode expose non seulement aux effets de la drogue, mais également aux problèmes suivants liés à l’injection elle-même :

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, auto-signalement

Parfois l’abus de drogues par injection est diagnostiqué lorsque les personnes vont consulter un professionnel de la santé afin d’obtenir de l’aide pour arrêter l’usage de drogue. D’autres personnes essayent de dissimuler leur abus de drogue.

Les médecins peuvent suspecter des problèmes de drogue lorsqu’ils remarquent des changements d’humeur ou de comportement chez les personnes. Ils peuvent ainsi réaliser un examen clinique approfondi. Les signes d’abus de drogues peuvent être apparents. Par exemple, les injections répétées de drogues par voie intraveineuse laissent des traces. Les marques sont des lignes de petits points sombres (points d’aiguille) entourés d’une zone de peau foncée ou décolorée. L’injection de drogues sous la peau entraîne des cicatrices ou des ulcères circulaires. Les personnes qui s’injectent de la drogue peuvent revendiquer d’autres raisons expliquant la présence de ces marques, telles que des dons de sang fréquents, des piqûres d’insectes ou d’autres blessures.

Les professionnels de la santé utilisent également d’autres méthodes (comme des questionnaires) pour identifier l’abus de certaines drogues et d’autres substances ainsi que pour déterminer l’étendue de l’abus de drogue et de ses effets. Des analyses d’urine et parfois de sang peuvent être réalisées pour vérifier la présence de drogues.

Traitement

  • Accompagnement

  • Prévention et traitement des complications infectieuses

Le traitement spécifique dépend de la drogue utilisée, mais il implique généralement des conseils et parfois l’utilisation d’autres drogues. Un support familial et des groupes de soutien sont utiles pour encourager le toxicomane à cesser la consommation de drogue.

Le traitement des complications est le même que pour les complications d’autres causes. Par exemple, les abcès peuvent être drainés, et les antibiotiques peuvent être utilisés pour traiter les infections.

Parce que le partage d’aiguilles est une cause fréquente d’infection par le VIH Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) L’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est une infection virale qui détruit progressivement certains globules blancs et peut aboutir au syndrome de l’immunodéficience acquise... en apprendre davantage Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) , un mouvement de réduction des méfaits a été démarré. Son but est de réduire les méfaits dus à l’usage de la drogue chez les utilisateurs qui ne peuvent pas arrêter. Par conséquent, on fournit aux utilisateurs des aiguilles et des seringues propres afin qu’ils ne réutilisent pas les aiguilles des autres. Cette stratégie aide à réduire la propagation (et le coût pour la société) de l’infection par le VIH et de l’hépatite.

Informations supplémentaires

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
QUALAQUIN
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Admission à l’hôpital
Les personnes peuvent être admises à l’hôpital via le service des urgences ou y être envoyées par leur médecin. Parmi les éléments suivants, lequel fait partie des plus importants à emporter à l’hôpital ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE