Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Exposition à l’acide fluorhydrique

Par

Michael I. Greenberg

, MD, Drexel University College of Medicine;


David Vearrier

, MD, MPH, University of Mississippi Medical Center

Revue/Révision complète août 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

L’exposition à l’acide fluorhydrique peut entraîner des brûlures cutanées ou d’autres lésions, selon la partie du corps exposée.

  • Les lésions surviennent généralement lorsque l’acide fluorhydrique entre en contact avec la peau.

  • Les symptômes varient en fonction de la partie du corps exposée et peuvent comprendre une douleur (parfois décrite comme une brûlure) au site de l’exposition.

  • Si l’acide fluorhydrique entre en contact avec la peau, est ingéré ou inhalé, il peut affecter tout l’organisme.

  • Pour diagnostiquer une lésion due à une exposition à l’acide fluorhydrique, les médecins posent des questions concernant l’exposition potentielle à l’acide, réalisent un examen clinique et peuvent réaliser des radiographies ou bien une électrocardiographie ou une endoscopie.

  • Le traitement comprend une décontamination si la peau ou les yeux ont été exposés à l’acide fluorhydrique, une vidange de l’estomac si l’acide fluorhydrique a été ingéré, et l’administration de gluconate de calcium et parfois d’autres médicaments.

L’acide fluorhydrique est couramment utilisé dans de nombreux processus industriels, notamment le raffinage du pétrole, la transformation du silicium et du verre, la production de réfrigérants et la production d’aluminium métallique. L’acide fluorhydrique est également utilisé comme nettoyant pour briques et pierres, nettoyant antirouille et nettoyant pour roues. La plupart des expositions à l’acide fluorhydrique surviennent sur le lieu de travail.

L’acide fluorhydrique est un acide faible qui peut pénétrer dans la peau, atteindre les tissus sous-jacents et les endommager.

Les lésions surviennent généralement lorsque l’acide fluorhydrique entre en contact avec la peau. Une lésion peut également survenir lorsque l’acide entre en contact avec les yeux, est ingéré ou inhalé. Les travailleurs peuvent accidentellement ingérer de l’acide fluorhydrique s’il est stocké dans des récipients non marqués, tels que des bouteilles d’eau. Ce type d’exposition n’est pas fréquent. En dehors du lieu de travail, l’acide peut être ingéré lorsqu’une personne tente de s’automutiler ou lorsqu’un jeune enfant l’ingère par curiosité.

Symptômes de l’exposition à l’acide fluorhydrique

Les symptômes de l’exposition à l’acide fluorhydrique varient en fonction de la partie du corps qui est exposée à l’acide et de la concentration en acide de la solution (diluée ou concentrée). La douleur peut survenir immédiatement ou se développer plusieurs heures plus tard.

Après l’exposition de la peau, la douleur est généralement le premier symptôme et peut survenir avant une rougeur, un gonflement, des cloques ou des taches blanc grisâtre sur la peau (signes de brûlure chimique). La douleur est souvent plus intense que prévu par rapport à l’étendue de la peau affectée. Si les doigts et le lit unguéal sont brûlés, les ongles peuvent rester intacts et la douleur peut être intense, même si les ongles et la peau semblent normaux ou presque.

Lorsque l’acide fluorhydrique est inhalé, les symptômes les plus fréquents sont une douleur des voies respiratoires supérieures, une douleur thoracique (décrite comme une brûlure), une toux et un essoufflement. Les personnes peuvent également rapporter une sensation de brûlure à l’endroit où la peau est entrée en contact avec l’acide, des nausées, des vomissements et des céphalées. La gorge peut être rouge et gonflée, et les personnes peuvent avoir une respiration sifflante ou émettre des crépitements lorsqu’elles respirent. Les petits muscles des parois des voies respiratoires peuvent se contracter involontairement (bronchospasme), rendant la respiration difficile. Lorsque l’exposition est plus importante, les poumons peuvent se remplir de liquide, et les personnes peuvent tousser du sang Toux sanglante La toux sanglante provenant des voies respiratoires est désignée sous le nom d’hémoptysie. La quantité de sang produite peut varier entre quelques traces de sang mélangé à des expectorations... en apprendre davantage ou développer une insuffisance respiratoire hypoxémique aiguë Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) Le syndrome de détresse respiratoire aiguë est un type d’ insuffisance respiratoire (pulmonaire) qui résulte de nombreuses anomalies différentes responsables de l’accumulation de liquide dans... en apprendre davantage (syndrome de détresse respiratoire de l’adulte), qui peut être mortelle.

L’ingestion d’une solution diluée d’acide fluorhydrique peut entraîner une rougeur et un gonflement de la bouche et de la gorge. L’ingestion d’une petite quantité d’acide fluorhydrique peut être asymptomatique. Si une solution concentrée est ingérée, l’estomac est irrité et saigne, et les poumons peuvent être affectés comme lorsque l’acide fluorhydrique est inhalé.

Un contact avec les yeux peut se produire en cas de projection d’acide fluorhydrique dans les yeux. Si l’acide est dilué, les yeux peuvent être douloureux et rouges, et la conjonctive (membrane qui tapisse la paupière et recouvre le blanc de l’œil) peut faire saillie. Les symptômes peuvent n’apparaître que quelques heures après l’exposition. Si l’acide est plus concentré, les symptômes apparaissent plus rapidement. La cornée peut dégénérer et le globe oculaire peut se rompre.

Lorsque l’acide fluorhydrique entre en contact avec la peau, est ingéré ou inhalé, il peut affecter tout l’organisme, provoquant un excès de fluor Excès de fluor La consommation excessive de fluor, le plus souvent en buvant de l’eau potable, peut provoquer une fluorose, qui touche les dents et les os. Dans l’organisme, l’essentiel du fluorure se trouve... en apprendre davantage dans l’organisme (toxicité du fluor). Le contact avec les yeux n’a pas le même effet. Les effets systémiques surviennent plus rapidement lorsque l’acide est ingéré. La toxicité du fluor peut entraîner un faible taux de calcium Hypocalcémie (faible taux de calcium dans le sang) Dans l’hypocalcémie, le taux de calcium dans le sang est trop faible. Un faible taux de calcium peut être dû à un problème de parathyroïde, ainsi qu’à l’alimentation, un trouble rénal ou certains... en apprendre davantage , un faible taux de magnésium Hypomagnésémie (faible taux de magnésium dans le sang) Dans l’hypomagnésémie, le taux de magnésium dans le sang est trop bas. (Voir aussi Présentation des électrolytes et Présentation du rôle du magnésium dans l’organisme.) Le magnésium est l’un... en apprendre davantage , des troubles du rythme cardiaque Présentation des troubles du rythme cardiaque Les troubles du rythme cardiaque (arythmies) sont des séquences de battements cardiaques irréguliers, trop rapides ou trop lents, ou transmis via une voie de conduction anormale à travers le... en apprendre davantage Présentation des troubles du rythme cardiaque et une hypotension artérielle.

Diagnostic de l’exposition à l’acide fluorhydrique

  • Examen clinique

  • Analyses de sang

Pour diagnostiquer une lésion due à une exposition à l’acide fluorhydrique, les médecins posent des questions sur une éventuelle exposition à l’acide au cours des dernières 24 heures et réalisent un examen clinique. Les médecins posent les questions suivantes :

  • Comment l’acide est-il entré en contact avec l’organisme ?

  • Quelle a été la durée du contact avec l’organisme ?

  • L’acide était-il plutôt dilué ou concentré ?

  • Quels autres produits chimiques étaient également présents ?

  • Des équipements de protection individuelle (EPI) ont-ils été utilisés ?

Les médecins posent également des questions sur les médicaments et les troubles qui augmentent le risque de faibles taux de calcium ou de magnésium.

Il n’existe pas de test spécifique pour la toxicité du fluor, mais les médecins réalisent des analyses de sang pour mesurer les taux de calcium, de magnésium et de fluor.

Si le médecin suspecte que les poumons contiennent du liquide ou si de l’acide fluorhydrique a été inhalé ou ingéré, une radiographie du thorax et d’autres examens appropriés (comme une oxymétrie de pouls Oxymétrie de pouls L’analyse des gaz du sang artériel et l’oxymétrie de pouls mesurent la quantité d’oxygène dans le sang, ce qui permet de déterminer si les poumons fonctionnent correctement. Les analyses des... en apprendre davantage ) sont réalisés. Les médecins peuvent également évaluer la fonction pulmonaire, mais souvent après la guérison de la personne.

Si les doigts sont brûlés, des radiographies sont réalisées pour rechercher des lésions osseuses.

Pronostic de l’exposition à l’acide fluorhydrique

Le pronostic dépend de la partie du corps qui a été exposée à l’acide fluorhydrique.

Si la peau est exposée et que l’exposition est légère, et que le diagnostic et le traitement sont rapides, le pronostic est favorable. Les brûlures guérissent généralement au cours d’une période de quelques jours à quelques semaines, selon leur gravité.

Lorsque l’acide fluorhydrique est inhalé, le pronostic dépend de la concentration de l’acide et de la durée de l’exposition. Si l’exposition est légère à modérée, les symptômes peuvent disparaître spontanément sur une période de quelques heures à quelques jours. Si l’exposition à l’acide fluorhydrique est plus sévère, les voies respiratoires supérieures et/ou les poumons peuvent rester irrités pendant plusieurs mois ou plusieurs années.

L’ingestion d’acide fluorhydrique dilué peut être asymptomatique ou provoquer une irritation du tube digestif. Cependant, l’irritation peut être corrigée. L’ingestion d’acide fluorhydrique concentré peut entraîner des saignements dans le tube digestif ou une toxicité du fluor. Les deux peuvent être mortels.

Prévention de l’exposition à l’acide fluorhydrique

Divers organismes (tels que l’Occupational Safety and Health Administration [OSHA] et le National Institute for Occupational Safety and Health [NIOSH]) fournissent des recommandations pour réduire le risque d’exposition à l’acide fluorhydrique. À savoir :

  • Fournir aux travailleurs des informations sur les dangers de l’acide fluorhydrique avant qu’ils ne le manipulent

  • Limiter le temps d’exposition des travailleurs à l’acide fluorhydrique

  • Exiger des travailleurs qu’ils travaillent sous une hotte en bon état de fonctionnement et portent un équipement de protection individuelle (EPI) approprié, tel que des lunettes de protection, des gants jetables et un tablier résistant aux acides

  • Exiger des travailleurs qu’ils portent des pantalons longs, des manches longues et des chaussures fermées

  • Équiper la zone de travail d’une douche de sécurité et d’une station de lavage oculaire

  • Avoir du gluconate de calcium à disposition pour traiter la peau exposée à l’acide fluorhydrique

  • Conserver l’acide fluorhydrique dans des conditions correctes

  • Mettre en place un équipement de réponse aux déversements (comme des protections anti-déversement) dans toutes les zones où l’acide fluorhydrique est utilisé

Traitement de l’exposition à l’acide fluorhydrique

  • Différents traitements sont utilisés en fonction de la partie du corps qui est exposée

  • Décontamination rapide, le cas échéant

  • Sels de calcium et de magnésium

Exposition de la peau à l’acide fluorhydrique

Lorsque la peau est exposée à l’acide fluorhydrique, les médecins enlèvent immédiatement les vêtements ou l’équipement de travail contaminés et rincent les zones affectées à l’eau pendant 15 minutes (décontamination). Après la décontamination, un gel de gluconate de calcium ou de carbonate de calcium est appliqué sur la zone affectée et recouvert d’un pansement. Le gel permet d’éliminer l’acide fluorhydrique de l’organisme. Il est appliqué jusqu’à ce que la douleur soit soulagée.

Si le gel de calcium ne soulage pas la douleur ou si de l’acide fluorhydrique concentré a touché la peau, du gluconate de calcium peut être injecté sous la peau (voie sous-cutanée) ou dans une artère.

Si l’exposition cutanée était modérée ou sévère, la personne est transférée dans un centre de soins des brûlures pour une éventuelle intervention chirurgicale, y compris des greffes de peau Peau La transplantation tissulaire est le prélèvement de divers tissus, tels que cellules cutanées, cornées, cartilage ou os, dans un corps, suivi de leur insertion chez cette même personne ou chez... en apprendre davantage , l’ablation du tissu nécrosé et une amputation.

Ingestion d’acide fluorhydrique

En cas d’ingestion d’acide fluorhydrique, l’estomac doit parfois être vidé avec une sonde insérée dans l’estomac par la bouche ou le nez dès que possible. Si la vidange est retardée de plus d’une heure, il est peu probable qu’elle soit utile et elle est donc évitée.

Inhalation d’acide fluorhydrique

Les personnes qui ont inhalé de l’acide fluorhydrique peuvent être traitées avec du gluconate de calcium, administré dans un nébuliseur Prendre des médicaments bêta-adrénergiques inhalés Prendre des médicaments bêta-adrénergiques inhalés . Les personnes présentant un sifflement et un bronchospasme peuvent également recevoir un bêta-agoniste nébulisé (tel que l’albutérol), de l’ipratropium nébulisé et des corticoïdes administrés par voie orale ou intraveineuse.

Si les symptômes ressemblent à ceux du syndrome de détresse respiratoire de l’adulte (SDRA), les traitements contre le SDRA peuvent être utilisés. Les traitements comprennent la ventilation mécanique Ventilation mécanique La ventilation mécanique consiste à utiliser une machine pour encourager l’air à entrer dans les poumons et en sortir. Certaines personnes présentant une insuffisance respiratoire nécessitent... en apprendre davantage et l’utilisation du décubitus ventral (mettre la personne sur le ventre).

Exposition systémique à l’acide fluorhydrique

Les personnes présentant une intoxication au fluor sont admises dans une unité de soins intensifs pour être évaluées et traitées.

L’intoxication au fluor est traitée grâce à des sels de calcium et de magnésium, administrés par voie intraveineuse, car ces taux sont faibles. Des liquides sont administrés par voie intraveineuse et des médicaments sont administrés si nécessaire pour augmenter l’hypotension causée par la toxicité du fluor.

Une hémodialyse peut être réalisée si les personnes sont stables. Elle peut éliminer le fluor de la circulation sanguine.

Exposition des yeux à l’acide fluorhydrique

Si les yeux sont exposés à l’acide fluorhydrique, les médecins les rincent (les irriguent) avec de grandes quantités d’eau dès que possible. L’irrigation commence dans une station de lavage oculaire sur le lieu de travail et se poursuit sur le chemin de l’hôpital.

Il peut être nécessaire de consulter un ophtalmologiste.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE