Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Cœur pulmonaire

Par

Sanjiv J. Shah

, MD, Northwestern University Feinberg School of Medicine

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu juil. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le

cœur pulmonaire est une hypertrophie et un épaississement du ventricule du cœur droit provenant d’un trouble pulmonaire sous-jacent qui cause une hypertension pulmonaire (pression élevée dans les poumons.. L’hypertrophie et l’épaississement du ventricule droit aboutissent à une insuffisance cardiaque.

L’hypertension pulmonaire est un état pathologique caractérisé par une valeur anormalement élevée de la pression dans les artères pulmonaires. Les maladies pulmonaires peuvent causer une hypertension pulmonaire de plusieurs manières.

Quand les taux d’oxygène sont bas pendant longtemps, cela entraîne une constriction des artères pulmonaires et un épaississement de leurs parois. Cette constriction et cet épaississement augmentent la pression dans les artères pulmonaires. Les troubles pulmonaires qui endommagent le tissu pulmonaire ou qui en réduisent la quantité (par exemple l’emphysème) font aussi diminuer le nombre de vaisseaux sanguins dans les poumons. La diminution du nombre de vaisseaux sanguins induit une augmentation de la pression dans les vaisseaux restants.

La cause la plus fréquente du cœur pulmonaire est :

D’autres causes moins fréquentes comprennent :

  • Maladies du tissu conjonctif

  • Fibrose interstitielle pulmonaire

  • Obésité avec réduction de la capacité à respirer

Une fois que l’hypertension pulmonaire se développe, le cœur droit doit travailler plus fort pour pomper le sang à travers les poumons. Cet effort accru induit une hypertrophie et un épaississement du muscle cardiaque. Si l’hypertension pulmonaire continue assez longtemps, le cœur droit ne peut plus compenser en s’hypertrophiant et en s’épaississant, et une insuffisance cardiaque droite se développe.

L’insuffisance du ventricule droit expose la personne à un risque d’embolie pulmonaire, car le flux sanguin est anormalement faible, de sorte que le sang a tendance à stagner dans les membres inférieurs. Les thrombus qui se forment dans le sang peuvent finalement migrer et venir se bloquer dans les poumons, ce qui a des conséquences dangereuses.

Symptômes

Il peut n’y avoir que de minces symptômes du cœur pulmonaire jusqu’à ce que la maladie soit à une phase avancée. Quand les symptômes surviennent effectivement, les personnes décrivent les suivants :

  • Essoufflement à l’effort

  • Sensation de vertige (en particulier avec l’effort)

  • Fatigue

  • Douleur thoracique

Des signes d’insuffisance cardiaque, tels que le gonflement (œdème) des membres inférieurs et l’aggravation progressive de l’essoufflement apparaissent également.

Diagnostic

  • Échocardiographie

De nombreux examens aident à poser le diagnostic, mais souvent la suspicion est donnée par l’examen clinique. Par exemple, en écoutant au moyen d’un stéthoscope, les médecins peuvent entendre certains sons cardiaques caractéristiques d’une surcharge du ventricule droit. Par ailleurs, les jambes deviennent gonflées et les veines du cou grossissent.

Les radiographies thoraciques révèlent l’hypertrophie du ventricule droit et des artères pulmonaires.

Les médecins apprécient la fonction des ventricules gauche et droit par échocardiographie, scintigraphie et cathétérisme cardiaque (pour mesurer les pressions dans les cavités cardiaques et les artères pulmonaires).

Traitement

  • Traitement du trouble provoquant le cœur pulmonaire

  • Parfois, anticoagulants et médicaments qui dilatent les artères pulmonaires

Le traitement est habituellement celui de la maladie pulmonaire sous-jacente. Les personnes atteintes d’un cœur pulmonaire présentent un risque accru d’embolie pulmonaire, les médecins peuvent prescrire un traitement anticoagulant à long terme.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Épreuves de tolérance à l’effort (épreuve d’effort)
Vidéo
Épreuves de tolérance à l’effort (épreuve d’effort)
Durant une épreuve de tolérance à l’effort, le patient marche de plus en plus rapidement sur...
Modèles 3D
Tout afficher
Système de conduction cardiaque
Modèle 3D
Système de conduction cardiaque

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE