Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Description des marques et excroissances cutanées et des changements de couleur

Par

Julia Benedetti

, MD, Harvard Medical School

Dernière révision totale avr. 2019| Dernière modification du contenu avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les médecins utilisent des termes spécifiques pour décrire les divers types de marques et d’excroissances cutanées. Certains troubles et infections cutanés peuvent provoquer des changements de couleur de la peau.

Types de marques et d’excroissances cutanées

L’atrophie est l’amincissement de la peau qui peut parfois provoquer une dépression cutanée et qui est souvent associée à un aspect ridé et sec en « papier à cigarette ».

Les bulles sont des cloques remplies de liquide transparent, mesurant plus de 10 millimètres de diamètre (plus grosses que les vésicules).

Les croûtes sont du sang, du pus ou du liquide cutané séché à la surface de la peau. Une croûte peut se former à un endroit où la peau a été lésée.

Les kystes sont des cavités à fine paroi remplies de liquide ou d’une substance semi-liquide. Ils ressemblent souvent à un nodule sous la peau.

Les érosions sont des zones de peau ouvertes dues à la perte d’une partie ou de la totalité des couches cutanées supérieures (épiderme). Les érosions surviennent lorsqu’une infection, une pression, une irritation ou la température a endommagé la peau. Elles guérissent habituellement sans laisser de cicatrice.

Les excoriations sont des érosions causées par un grattage, un frottement ou un arrachage de la peau. Les excoriations sont souvent couvertes d’une croûte.

Une lésion est un terme général désignant une marque ou une excroissance cutanée anormale.

La lichénification est l’épaississement de la peau, avec accentuation des plis et sillons cutanés, qui apparaissent comme des rides profondes. La lichénification est provoquée par des grattages ou frottements prolongés.

Les macules sont des taches plates et décolorées, de toute forme, de taille inférieure à 10 millimètres de diamètre. Les lentigos (taches de rousseur), les nævus plans (grains de beauté plats) et les angiomes plans (taches de vin) sont des macules, ainsi que plusieurs types d’éruptions.

Les nodules sont des zones solides en relief généralement rondes. Ils sont plus profonds et plus faciles à sentir que les papules. Un nodule se forme parfois sous la surface de la peau et la pousse vers le haut.

Les papules sont des protubérances solides en relief de moins de 10 millimètres de diamètre. Les verrues, les piqûres d’insectes, le lichen plan et certains cancers de la peau peuvent se développer sous la forme de papules.

Les plaques sont des taches planes de plus grande taille (plus de 10 millimètres).

Les plaques sont des zones plates ou en relief, ou un groupe de petites protubérances (papules) faisant généralement plus de 10 millimètres de diamètre.

Les pustules sont des boutons (vésicules) remplis de liquide, contenant du pus.

Les squames sont des zones de cellules épidermiques mortes accumulées, sous forme de plaque de peau morte sèche. Des squames se forment dans le cadre du psoriasis, de la dermatite séborrhéique et nombre d’autres troubles.

Les cicatrices sont des zones où la peau normale a été remplacée par du tissu fibreux (cicatriciel). Les cicatrices se forment suite à une lésion du derme.

Les télangiectasies sont des vaisseaux sanguins dilatés à proximité de la surface cutanée, qui ont souvent un aspect tordu et qui blanchissent lorsqu’une pression est exercée.

Les ulcères sont similaires aux érosions, mais ils sont plus profonds et concernent au moins une partie du derme. Les causes sont les mêmes que pour les érosions, mais des affections qui altèrent la cicatrisation, telles que la stase veineuse, le diabète, la maladie artérielle périphérique et la vascularite, sont également souvent impliquées. Les ulcères guérissent généralement en laissant des cicatrices.

Les vésicules sont des petites cloques remplies de liquide transparent, mesurant moins de 10 millimètres de diamètre. Les bulles sont des vésicules de plus de 10 millimètres de diamètre. Le zona (virus varicelle-zona), la varicelle, les brûlures, les réactions allergiques et les irritations forment des vésicules et des bulles.

Les papules (urticaire) sont des zones rouges en relief, accompagnées de démangeaisons causées par le gonflement de la peau. Les papules apparaissent de manière relativement soudaine, puis disparaissent presque toujours en 24 heures. L’urticaire est une réaction allergique fréquente aux médicaments, piqûres d’insectes ou au contact de la peau avec un allergène. La présence de plusieurs papules est appelée urticaire.

Exemples de marques et excroissances cutanées, et de changements de couleur de la peau

Changements de couleur de la peau

Une peau rouge (érythème) peut être due à de nombreux troubles différents responsables d’une inflammation ou est provoquée par une infection. Les tumeurs cutanées sont souvent roses ou rouges. Les troubles des vaisseaux sanguins à proximité de la surface de la peau, tels que les angiomes plans, peuvent être rouges.

Une peau orange est le plus souvent due à une hypercaroténémie. L’hypercaroténémie est une affection liée à un excès du pigment carotène dans le sang. Les personnes qui mangent trop d’aliments riches en bêtacarotène, tels que les carottes, peuvent développer une hypercaroténémie.

Une peau jaune peut apparaître chez les personnes atteintes d’une jaunisse. Les causes des zones jaunes isolées incluent les xanthélasmas et les xanthomes (petits dépôts jaunes de graisse dans la peau ou les tendons), ainsi que les pseudoxanthomes élastiques.

Les ongles des mains verts sont généralement causés par une infection par la bactérie Pseudomonas aeruginosa.

Une peau violette peut résulter d’une hémorragie sous la peau (hémorragie cutanée) ou d’une vascularite. Les excroissances anormales des vaisseaux sanguins, telles que le sarcome de Kaposi et les hémangiomes, peuvent être de couleur pourpre. Une inflammation de la peau due à une dermatomyosite peut marquer d’une couleur rouge violacé ou lilas le contour des yeux et le visage (appelée éruption héliotrope).

Une peau teintée de bleu, d’argent et de gris peut résulter de dépôts de médicaments et de métaux dans la peau, y compris de la minocycline, de l’amiodarone et de l’argent (argyrie). Une peau peu ou pas alimentée peut être de couleur pourpre à grise. Certaines taches de naissance et grains de beauté (nævus) qui se trouvent en profondeur sous la peau peuvent avoir une couleur bleue.

Des lésions cutanées noires peuvent contenir des cellules spéciales produisant la mélanine, un pigment brun (mélanocytes). Des exemples de ces types de lésions incluent les grains de beauté (nævus) et les mélanomes. Les croûtes épaisses et noires (appelées escarres) sont une accumulation de peau morte et peuvent être provoquées par la mort tissulaire (infarctus).

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
MINOCIN
CORDARONE
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Cancer de la peau
Vidéo
Cancer de la peau
La peau est l’organe le plus étendu du corps humain. Elle remplit de nombreuses fonctions...
Modèles 3D
Tout afficher
Poussée lymphangitique
Modèle 3D
Poussée lymphangitique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE