Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Excès de fluor

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La consommation excessive de fluor, le plus souvent en buvant de l’eau potable, peut provoquer une fluorose, qui touche les dents et les os.

Dans l’organisme, l’essentiel du fluorure se trouve dans les os et les dents. Le fluorure est nécessaire à la formation et à la santé des os et des dents.

Les personnes qui vivent dans des régions où l’eau potable est naturellement riche en fluorure peuvent consommer une quantité trop importante de fluorure – causant une pathologie appelée fluorose. Le fluorure s’accumule dans les dents, notamment au niveau des dents permanentes. À la surface de l’émail apparaissent alors des taches blanches irrégulières présentant l’aspect du calcaire. Les taches peuvent devenir jaunes ou marron, donnant une apparence bigarrée à l’émail. Les dents peuvent aussi se piquer en plusieurs points. Ces défauts n’altèrent que l’aspect des dents et peuvent même rendre l’émail encore plus résistant aux caries.

Le fluorure s’accumule également dans les os. Rarement, la consommation excessive de fluorures pendant de longues périodes peut rendre l’os dense mais fragile, entraîner une croissance osseuse anormale (éperons) de la colonne vertébrale et une dégénérescence des ligaments par dépôts de calcium (calcification).

Le diagnostic d’excès de fluorures est basé sur les symptômes.

Le traitement de l’excès de fluorures implique la diminution de la consommation de fluorures. Par exemple, les personnes vivant dans les endroits où les concentrations de fluorure dans l’eau sont élevées doivent éviter de boire cette eau et de prendre une supplémentation en fluorures. Il est important de rappeler aux enfants qu’ils ne doivent pas ingérer les dentifrices fluorés.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE