Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Intoxication alimentaire par Clostridium perfringens

Par

Thomas G. Boyce

, MD, MPH, University of North Carolina School of Medicine

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’intoxication alimentaire par

Clostridium perfringens résulte de l’ingestion d’aliments contaminés par la bactérie Clostridium perfringens. Une fois dans l’intestin grêle, la bactérie libère une toxine qui provoque souvent des diarrhées.

Clostridium perfringens est une bactérie causant plusieurs troubles, notamment la gastro-entérite. Certaines souches provoquent une gastro-entérite légère à modérée qui s’améliore sans traitement, tandis que d’autres sont à l’origine de maladies sévères qui peuvent endommager l’intestin grêle et parfois entraîner la mort. Les aliments contaminés de bœuf, de volaille, de sauces, séchés ou précuits sont généralement responsables d’épidémies d’intoxication alimentaire à Clostridium perfringens. Certaines souches ne peuvent pas être détruites, même si les aliments sont correctement cuits, alors que d’autres sont plus sensibles.

Symptômes

La gastro-entérite débute dans les 6 à 24 heures qui suivent l’ingestion de l’aliment contaminé. Les symptômes les plus fréquents sont la diarrhée aqueuse et les crampes abdominales. Bien qu’elle soit généralement d’intensité légère, l’infection peut entraîner une douleur abdominale, un ballonnement abdominal (distension) engendré par des gaz, une diarrhée grave, une déshydratation et une baisse importante de la tension artérielle (choc). Les symptômes d’une intoxication alimentaire par Clostridium perfringens durent généralement 24 heures environ.

Diagnostic

  • Évaluation du médecin

  • Parfois, analyse des aliments contaminés ou des selles

La suspicion d’intoxication alimentaire par Clostridium perfringens naît souvent de l’existence connue d’une épidémie locale. Le diagnostic est confirmé en examinant les aliments contaminés ou les échantillons de selles du patient à la recherche de Clostridium perfringens.

Prévention

  • Réfrigérer rapidement les restes et les réchauffer systématiquement

Afin de prévenir toute infection, les restes de viande cuite doivent être rapidement réfrigérés et systématiquement réchauffés avant de les consommer.

Traitement

  • Liquides et repos

Les sujets atteints sont réhydratés et doivent se reposer. Aucun traitement antibiotique n’est administré.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation de la diverticulose et de la diverticulite
Vidéo
Présentation de la diverticulose et de la diverticulite
Modèles 3D
Tout afficher
Fistules intestinales
Modèle 3D
Fistules intestinales

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE