Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Membranes œsophagiennes

(Syndrome de Plummer-Vinson ; Syndrome de Patterson-Kelly ; Dysphagie ferriprive)

Par

Kristle Lee Lynch

, MD, Perelman School of Medicine at The University of Pennsylvania

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Bien que rares, les membranes œsophagiennes sont plus souvent observées chez les personnes qui présentent une anémie ferriprive Anémie ferriprive L’anémie par déficit en fer (anémie ferriprive), élément nécessaire pour fabriquer les globules rouges, s’installe quand les réserves en fer de l’organisme... en apprendre davantage grave. On ne sait pas pourquoi l’anémie est associée au développement des membranes. Les membranes dans le tractus supérieur de l’œsophage rendent souvent difficile la déglutition des aliments solides.

La radiographie au baryum Radiographies du tube digestif Les radiographies sont souvent utilisées pour évaluer les maladies digestives. Les radiographies standards (radiographies simples) de l’abdomen ne nécessitent aucune préparation particulière... en apprendre davantage est généralement la procédure la plus appropriée pour diagnostiquer le problème. Dans cette procédure, on administre aux patients du baryum sous forme liquide avant de procéder à des radiographies. Le baryum met en évidence l’œsophage, facilitant la visualisation des anomalies.

Une fois la carence en fer traitée, les membranes disparaissent le plus souvent. Lorsque ce n’est pas le cas, le médecin peut provoquer leur rupture en utilisant un dilatateur ou un endoscope.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE