Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Troubles moteurs de la gorge

Par

Kristle Lee Lynch

, MD, Perelman School of Medicine at The University of Pennsylvania

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les troubles moteurs de la gorge peuvent occasionner des anomalies de transport du bol alimentaire de la partie supérieure de la gorge à l’œsophage (le tube creux qui relie la gorge [pharynx] à l’estomac). Les personnes remarquent généralement qu’elles présentent des troubles de la déglutition (dysphagie). Aussi, un patient qui présente un trouble moteur de la gorge régurgite souvent les aliments dans la cavité nasale postérieure ou les inhale dans les voies respiratoires (trachée), ce qui provoque une toux. Les troubles de la propulsion de la gorge sont observés plus souvent chez les patients qui présentent des maladies des muscles pharyngés ou de leur innervation.

Comment fonctionne l’œsophage

Lorsqu’une personne déglutit, les aliments sont transportés de la bouche vers la gorge, également appelée le pharynx (1). Le sphincter supérieur de l’œsophage s’ouvre (2) pour que les aliments puissent entrer dans l’œsophage où les ondes de contractions musculaires, appelées le péristaltisme, les propulsent vers le bas (3). Ensuite, les aliments traversent le sphincter inférieur de l’œsophage (4) et parviennent dans l’estomac (5).

Comment fonctionne l’œsophage

La cause la plus fréquente des troubles des muscles ou des nerfs de la gorge est

Les autres affections pouvant affecter les muscles ou les nerfs de la gorge incluent les dermatomyosites, la sclérodermie systémique, la myasthénie gravis, les dystrophies musculaires, la poliomyélite, une paralysie pseudobulbaire, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig). Une classe de médicaments appelée phénothiazines, utilisée pour traiter certaines formes sévères de maladie mentale, peut altérer la fonction normale des muscles de la gorge et provoquer des troubles de la déglutition.

Dans l’incoordination cricopharyngienne, le sphincter supérieur de l’œsophage (muscle cricopharyngien) reste fermé ou s’ouvre de façon non coordonnée. Les troubles de la fonction sphinctérienne supérieure peuvent permettre à la nourriture d’entrer de manière répétée dans la trachée et les poumons, et favoriser des infections pulmonaires à répétition et, finalement, une pneumopathie chronique. Le chirurgien peut sectionner le sphincter ce qui entraîne son relâchement persistant. En l’absence de traitement, ce trouble peut évoluer vers la formation d’un diverticule de Zenker, une poche qui se forme lorsque la muqueuse œsophagienne pousse vers l’extérieur et en arrière à travers le muscle cricopharyngien.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Endoscopie : Visualisation de l’estomac
Vidéo
Endoscopie : Visualisation de l’estomac
On utilise l’endoscopie pour visualiser un cancer de l’estomac. À la fin de la vidéo, on peut...
Modèles 3D
Tout afficher
Hémorroïdes
Modèle 3D
Hémorroïdes

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE