Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Anévrismes du cerveau

(Anévrismes cérébraux)

Par

Ji Y. Chong

, MD, Weill Cornell Medical College

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu mai 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle

Un anévrisme est un renflement (dilatation) de la paroi d’une artère. Les anévrismes qui se forment dans les artères du cerveau (artères cérébrales) sont appelés anévrismes cérébraux.

Causes

De nombreux anévrismes cérébraux sont dus à une faiblesse au niveau de la paroi artérielle présente à la naissance (congénitale). D’autres sont causés par l’athérosclérose Athérosclérose L’athérosclérose est une maladie dans laquelle des dépôts épars de substance graisseuse (athéromes ou plaques athérosclérotiques) se forment dans les... en apprendre davantage Athérosclérose (accumulation de plaque ou de matériel lipidique dans la paroi des vaisseaux sanguins). Les personnes peuvent n’avoir qu’un seul anévrisme cérébral ou plusieurs. D’autres anévrismes ont pour origine des infections bactériennes ou fongiques de la paroi artérielle, qui se développent après l’usage à des fins récréatives de drogues intraveineuses comme l’héroïne. Ces infections débutent généralement ailleurs dans le corps, souvent dans une valvule cardiaque Endocardite infectieuse L’endocardite infectieuse est une infection de la paroi interne du cœur (endocarde) et généralement aussi des valvules cardiaques. L’endocardite infectieuse se produit quand des bactéries... en apprendre davantage Endocardite infectieuse , avant de se propager à la paroi de l’artère.

Symptômes

La plupart des anévrismes cérébraux sont asymptomatiques, sauf s’ils sont de taille importante ou se rompent.

Les anévrismes cérébraux non rompus de grande taille peuvent comprimer le tissu et les nerfs cérébraux et provoquer des céphalées, qui peuvent donner une sensation de martèlement synchronisée avec le pouls (pulsatile). Moins souvent, les personnes peuvent avoir les pupilles dilatées et/ou des symptômes d’AVC, tels qu’une faiblesse ou une paralysie d’un côté du corps.

La rupture d’un anévrisme cérébral provoque des céphalées intenses et immédiates, parfois décrites comme un coup de tonnerre. Si l’anévrisme rompu saigne dans le tissu cérébral (hémorragie intracérébrale Hémorragie intracérébrale L’hémorragie intracérébrale est une hémorragie qui se produit à l’intérieur du cerveau. L’hémorragie intracérébrale est souvent due à une hypertension artérielle... en apprendre davantage ), les personnes présentent souvent des symptômes d’AVC Symptômes Un accident vasculaire cérébral (AVC) est dû à l’obstruction ou à la rupture d’une artère cérébrale, provoquant la mort d’une partie du tissu céré... en apprendre davantage (généralement causé par des caillots sanguins plutôt que par un saignement). Le saignement peut augmenter la pression dans le cerveau, ce qui peut entraîner un coma et parfois le décès.

Diagnostic

  • TDM ou angiographie par résonance magnétique

Comme les anévrismes cérébraux sont proches du cerveau et généralement de petite taille, leur diagnostic et leur traitement diffèrent de ceux d’autres anévrismes.

Les anévrismes infectés des artères cérébrales sont particulièrement dangereux et un traitement précoce est important. Le diagnostic d’un anévrisme infecté est réalisé à l’aide d’une angiographie par TDM, des analyses de sang qui montrent une augmentation des taux d’inflammation (tels qu’un taux élevé de protéine C réactive ou une vitesse de sédimentation élevée) et des hémocultures (échantillons de sang mis en culture en laboratoire) qui mettent en évidence la croissance de micro-organismes (tels que bactéries ou champignons).

Traitement

  • Réparation chirurgicale ou par sonde

Le traitement des anévrismes cérébraux implique souvent une réparation chirurgicale de l’anévrisme. La réparation chirurgicale implique de placer un clip pour fermer l’anévrisme. Le clip est placé à l’endroit où l’anévrisme forme une poche par rapport à l’artère principale.

Parfois un traitement moins invasif (ressorts endovasculaires) peut être réalisé. La mise en place de ressorts endovasculaires consiste à insérer un long tube souple en plastique (cathéter) dans une artère de la cuisse. Le cathéter est ensuite poussé à travers les artères du corps jusqu’à l’anévrisme dans l’artère cérébrale. Des ressorts de petite taille sont injectés à travers le cathéter dans l’ouverture de l’anévrisme pour y bloquer le flux sanguin, ce qui permet à l’anévrisme de se rétrécir.

Lorsque l’anévrisme est infecté, des antibiotiques ou des antifongiques sont administrés.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE