honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Présentation de l’accident vasculaire cérébral hémorragique

Par

Ji Y. Chong

, MD, Weill Cornell Medical College

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les AVC hémorragiques comprennent des saignements dans le cerveau (hémorragie intracérébrale) et des saignements entre les couches internes et externes du tissu recouvrant le cerveau (hémorragie sous-arachnoïdienne).

La plupart des AVC sont causés par une obstruction du flux sanguin dans une partie du cerveau, ce qui conduit à la mort du tissu cérébral (ischémie). Ce type d’AVC est appelé AVC ischémique. Seuls 20 % environ des AVC sont causés par une hémorragie.

Il existe 2 types principaux d’AVC hémorragique :

D’autres troubles qui présentent une hémorragie intracrânienne comprennent des hématomes extraduraux et hématomes sous-duraux, qui sont en général dus à un traumatisme crânien. Ces troubles provoquent des symptômes qui ressemblent parfois à ceux d’un AVC.

Bursts and Breaks: Causes of Hemorrhagic Stroke

Lorsque les vaisseaux sanguins du cerveau sont faibles, anormaux, ou sous une pression inhabituelle, un accident vasculaire cérébral hémorragique peut se produire. Lors d’un AVC hémorragique, un saignement dans le cerveau peut se produire, appelé hémorragie intracérébrale. Un saignement peut se produire entre la couche interne et la couche moyenne du tissu recouvrant le cerveau (dans l’espace sous-arachnoïdien), appelé hémorragie sous-arachnoïdienne.

Bursts and Breaks: Causes of Hemorrhagic Stroke
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Feature.AlsoOfInterst.SocialMedia

HAUT DE LA PAGE