Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Moelle épinière

Par

Kenneth Maiese

, MD, National Heart, Lung, and Blood Institute

Dernière révision totale mars 2021| Dernière modification du contenu mars 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources liées au sujet

La moelle épinière est une longue et fragile structure tubulaire qui commence à l’extrémité inférieure du tronc cérébral et se termine en bas du rachis. La moelle épinière est formée de faisceaux d’axones formant des voies qui transportent les messages entrants et sortants qui circulent entre le cerveau Cerveau Les fonctions cérébrales, à la fois mystérieuses et remarquables, reposent sur des milliards de cellules nerveuses et la communication interne entre elles. Les pensées, les opinions, les souvenirs... en apprendre davantage Cerveau et le reste de l’organisme. La moelle épinière contient des circuits de cellules nerveuses qui contrôlent les mouvements coordonnés tels que la marche et la natation, ainsi que la miction. Elle est également le centre des réflexes, comme le réflexe rotulien (voir la figure Arc réflexe : sans effort Arc réflexe : Sans effort Lorsqu’un trouble neurologique est suspecté, les médecins évaluent en général tous les organes au cours de l’examen clinique, en concentrant cependant leur attention sur le système nerveux.... en apprendre davantage ).

Comme le cerveau, la moelle épinière est recouverte par trois membranes (méninges). La moelle et les méninges se trouvent dans le canal vertébral, au centre de la colonne vertébrale. Chez la plupart des adultes, la colonne est formée de 33 vertèbres qui constituent les os du dos. La moelle est protégée par les vertèbres comme le cerveau l’est par le crâne. Les vertèbres sont séparées par des disques de cartilage, qui font office de coussinets amortisseurs des chocs provoqués sur la colonne vertébrale par les mouvements, tels que la marche et les sauts. Les vertèbres et les disques de cartilage prolongent la longueur du rachis et forment ensemble la colonne vertébrale, également appelée épine dorsale.

Structure du rachis

Le rachis (colonne vertébrale) est constitué d’un empilement d’os appelés vertèbres. Les vertèbres protègent la moelle épinière, une longue et fragile structure située à l’intérieur du canal rachidien qui se trouve au centre de la colonne vertébrale. Entre les vertèbres sont présents des disques de cartilage qui amortissent les chocs sur le rachis et apportent de la souplesse.

Comme le cerveau, la moelle épinière est recouverte par trois membranes (méninges).

Structure du rachis
Structure du rachis

Nerfs spinaux : 31 paires de nerfs spinaux partent de la moelle épinière et passent par les espaces intervertébraux. Chaque nerf est composé de deux branches courtes (les racines nerveuses) :

  • Une à l’avant (racine motrice ou antérieure) de la moelle épinière

  • Une à l’arrière (racine sensitive ou postérieure) de la moelle épinière

Les racines motrices transportent les ordres du cerveau et de la moelle épinière, principalement aux muscles squelettiques, afin de contrôler les mouvements.

Les racines sensitives transmettent au cerveau les informations sensorielles (douleur, température, vibrations, position des membres) provenant d’autres parties de l’organisme.

Queue de cheval : La moelle épinière se termine en bas au niveau du troisième quart du canal vertébral, mais un faisceau de nerfs continue au-delà de la moelle. Ce faisceau est appelé queue de cheval car il est semblable à la queue d’un cheval. La queue de cheval transporte les influx nerveux, moteurs et sensitifs, vers et depuis les jambes.

Comme le cerveau, la moelle épinière est constituée de substance blanche et grise. La partie centrale de la moelle, en forme de papillon, est constituée de substance grise. Les ailes antérieures (généralement appelées cornes antérieures ou ventrales) contiennent les nerfs moteurs (neurones), qui transmettent les informations du cerveau ou de la moelle aux muscles, ce qui provoque les mouvements. La partie postérieure de l’aile de papillon (généralement appelée cornes postérieures ou dorsales) contient les nerfs sensitifs, qui transmettent les informations sensitives provenant d’autres parties de l’organisme le long de la moelle épinière jusqu’au cerveau. La substance blanche adjacente contient des réseaux de fibres nerveuses (faisceaux d’axones) qui conduisent les informations sensitives provenant des différentes régions du corps jusqu’au cerveau (faisceaux ascendants) et d’autres qui propagent les influx moteurs provenant du cerveau jusqu’aux muscles (faisceaux descendants).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Apraxie
Parmi les propositions suivantes, quel est l’organe plus souvent atteint chez les personnes atteintes d’apraxie ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE