Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Syndrome de Wernicke-Korsakoff

(syndrome de Wernicke-Korsakoff)

Par

Juebin Huang

, MD, PhD, Memory Impairment and Neurodegenerative Dementia (MIND) Center, University of Mississippi Medical Center

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le syndrome de Wernicke-Korsakoff est une forme inhabituelle d’amnésie qui associe deux troubles : un état confusionnel aigu (encéphalopathie de Wernicke) et un type d’amnésie à long terme appelé syndrome de Korsakoff. Le syndrome de Korsakoff se développe chez environ 80 % des personnes atteintes d’encéphalopathie de Wernicke non traitée.

Le syndrome de Wernicke-Korsakoff peut se développer chez les personnes alcooliques ou malnutries, en général en raison d’une carence en thiamine (vitamine B1). Rarement, ce syndrome provient d’une blessure à la tête (appelée lésion cérébrale traumatique).

Symptômes

L’encéphalopathie de Wernicke provoque une perte d’équilibre, une somnolence, une tendance à trébucher et des problèmes de mouvements oculaires en plus de la confusion.

Le syndrome de Korsakoff peut initialement provoquer une perte sévère de la mémoire des événements récents. La mémoire d’événements plus lointains dans le passé semble moins altérée. Les personnes peuvent avoir une vie sociale et s’entretenir avec les autres de façon cohérente, même s’ils ne se souviennent pas ce qui s’est passé dans les jours, mois, années ou même dans les quelques minutes précédentes. Elles ont tendance à inventer (fabuler) plutôt que de reconnaître qu’elles ne peuvent pas se souvenir. Étant donné qu’elles ne peuvent pas se souvenir de choses qu’elles ont récemment faites, elles peuvent, par exemple, ne jamais se fatiguer de lire et de relire un magazine qu’elles adorent.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins envisagent un diagnostic de syndrome de Wernicke-Korsakoff chez les personnes qui présentent les symptômes caractéristiques et une pathologie pouvant être à l’origine de ce syndrome (telle que malnutrition ou carence en thiamine), surtout s’il s’agit de personnes alcooliques.

Des examens, tels que des analyses de sang pour mesurer la glycémie et les taux d’électrolytes dans le sang, une numération formule complète, des tests de la fonction hépatique et des examens d’imagerie, sont généralement réalisés pour écarter d’autres causes. Les médecins mesurent parfois le taux de thiamine dans le sang.

Traitement

  • Thiamine et liquides administrés par voie intraveineuse

Le traitement consiste à administrer de la thiamine et des liquides par voie intraveineuse. Ce traitement peut corriger l’encéphalopathie de Wernicke, bien que le rétablissement soit en général incomplet. Le syndrome de Korsakoff ne disparaît pas.

Si elle n’est pas traitée, l’encéphalopathie de Wernicke peut être mortelle, mais les décès sont rares dans les pays développés.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Artères du cerveau
Modèle 3D
Artères du cerveau

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE