Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Paralysies du regard conjugué

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Dans les paralysies du regard conjugué, les deux yeux ne peuvent pas bouger dans la même direction (d’un côté à l’autre, vers le haut, vers le bas) en même temps.

La paralysie peut varier de partielle à complète.

Les paralysies du regard conjugué touchent le regard horizontal (regarder sur le côté) le plus souvent. La paralysie dans la direction supérieure est plus rare, et la paralysie dans la direction inférieure l’est encore plus. Les personnes peuvent remarquer qu’elles ne peuvent pas regarder dans certaines directions.

Il n’existe pas de traitement spécifique pour les paralysies du regard conjugué, mais la cause est traitée si possible.

Paralysie du regard horizontal

La cause la plus fréquente de paralysie du regard horizontal est une lésion du tronc cérébral (partie inférieure du cerveau), souvent due à un accident vasculaire cérébral. Souvent, la paralysie est sévère. C’est-à-dire qu’il est très difficile pour la personne de bouger les yeux au-delà de la ligne médiane vers le côté opposé. Dans les cas plus légers, les personnes peuvent avoir des difficultés à regarder une chose pendant très longtemps. Elles peuvent également présenter un nystagmus. (Le nystagmus correspond à des mouvements involontaires, répétitifs et saccadés d’un œil dans une direction, puis à un lent mouvement de l’œil dans l’autre direction.)

Les paralysies peuvent aussi être causées par des dommages à la partie antérieure du cerveau, en général dus à un accident vasculaire cérébral. La paralysie qui en résulte peut ne pas être aussi grave que celle causée par des dommages au tronc cérébral, et les symptômes s’atténuent souvent au fil du temps.

Paralysie du regard vertical

Le regard vertical diminue progressivement avec l’âge, mais la paralysie du regard vertical est plus grave que les changements liés à l’âge. En général, le regard vers le haut est touché.

Une lésion de la partie supérieure du tronc cérébral (mésencéphale) est la cause la plus fréquente de la paralysie du regard vertical, généralement due à un accident vasculaire cérébral ou à une tumeur.

Dans les paralysies du regard vertical ascendant, les pupilles peuvent être dilatées. Lorsque les personnes atteintes de cette paralysie lèvent les yeux, elles présentent un nystagmus. Cela signifie que l’œil bouge rapidement vers le haut, puis revient lentement vers le bas.

Le syndrome de Parinaud correspond à une paralysie du regard vertical ascendant. Il est généralement dû à une tumeur hypophysaire qui comprime la zone du cerveau qui contrôle le regard vertical ou à un AVC. Les personnes touchées par le syndrome de Parinaud ont tendance à baisser les yeux. Les paupières sont tirées en arrière et les pupilles sont dilatées.

Si le regard vers le bas est altéré, mais pas le regard vers le haut, la cause est habituellement une paralysie supranucléaire progressive.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation générale du système nerveux
Vidéo
Présentation générale du système nerveux
Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE