Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Neuropathies héréditaires

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les neuropathies héréditaires touchent les nerfs périphériques et sont responsables de symptômes discrets qui s’aggravent de manière progressive.

Les neuropathies héréditaires peuvent affecter uniquement :

  • Nerfs moteurs (neuropathies motrices)

  • Nerfs sensoriels et autonomes (neuropathies sensorielles)

  • Nerfs sensoriels et moteurs (neuropathies sensorielles et motrices)

Les nerfs moteurs contrôlent les mouvements musculaires et les nerfs sensitifs transmettent des informations sensorielles (relatives à la douleur, la température et les vibrations) au cerveau. Les nerfs autonomes régulent les processus physiologiques involontaires.

Certaines neuropathies héréditaires sont relativement fréquentes, mais souvent sous-diagnostiquées.

Les gènes responsables de nombreuses neuropathies héréditaires ont été identifiés. Ces neuropathies incluent :

Lorsque les nerfs sensoriels sont affectés, la capacité à ressentir la douleur et les changements de température peuvent être davantage altérés que la capacité à ressentir les vibrations et le positionnement (savoir où les bras et les jambes se trouvent). Ce sont les mains et les pieds qui sont les plus affectés. Du fait qu’elles ne ressentent plus la douleur, les personnes peuvent se blesser les pieds sans le savoir. Ce type de blessure accroît le risque d’infections, y compris les infections osseuses et le risque de lésions articulaires (appelées arthropathie neurogène ou articulations de Charcot). Si la capacité à ressentir les vibrations et la position est affectée, les personnes ont des problèmes d’équilibre et de marche.

Lorsque les nerfs moteurs sont affectés, les muscles s’affaiblissent, s’atrophient et peuvent se paralyser complètement.

Lorsque des nerfs autonomes sont affectés, les processus corporels ne fonctionnent pas normalement. Par exemple, la tension artérielle peut baisser lorsque la personne atteinte se lève (ce que l’on appelle hypotension orthostatique), provoquant des vertiges ou des étourdissements. Les hommes peuvent avoir des difficultés à initier et à maintenir une érection (dysfonction érectile). Les personnes peuvent uriner de façon involontaire (incontinence urinaire) ou avoir des difficultés à uriner (rétention urinaire). Certaines personnes sont sévèrement constipées.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation générale du système nerveux
Vidéo
Présentation générale du système nerveux
Modèles 3D
Tout afficher
Cerveau
Modèle 3D
Cerveau

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE