Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Abcès épidural dans la colonne vertébrale

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Examen médical juin 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Un abcès spinal épidural est une accumulation de pus dans l’espace compris entre la colonne vertébrale et la membrane externe (dure-mère) du tissu recouvrant la moelle épinière (espace épidural). Ces abcès peuvent comprimer la moelle épinière.

  • Les abcès épiduraux sont souvent causés par des bactéries provenant d’une autre infection dans l’organisme.

  • Ils peuvent provoquer des douleurs dorsales, qui peuvent s’aggraver, ainsi qu’une faiblesse ou une paralysie partielle des jambes, une perte du contrôle de la vessie et des intestins, de la fièvre et d’autres symptômes graves.

  • Les médecins utilisent l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour diagnostiquer un abcès épidural dans la moelle épinière ou, si l’IRM n’est pas disponible, une myélographie suivie d’une tomodensitométrie.

  • Les médecins traitent les abcès avec des antibiotiques et, si l’abcès provoque de graves problèmes, il est immédiatement drainé.

Les abcès épiduraux de la moelle épinière sont souvent causés par une autre infection, le plus souvent au niveau de la peau ou des tissus adjacents à la moelle épinière. Cependant, les abcès épiduraux sont parfois dus à une infection des valvules cardiaques (endocardite Endocardite infectieuse Endocardite infectieuse ), des escarres Escarres Escarres , une infection des os de la colonne vertébrale (ostéomyélite Ostéomyélite ) ou un abcès dentaire Abcès péri-apical . Des abcès épiduraux peuvent également se développer après une procédure invasive telle qu’une chirurgie rachidienne ou la mise en place d’un cathéter dans l’espace épidural.

Les bactéries généralement responsables de ces abcès sont Staphylococcus aureus (60 %), Escherichia coli ou d’autres bactéries Gram négatives (15 %), ou des streptocoques (10 %). Parfois, l’abcès est provoqué par une tuberculose qui affecte la colonne vertébrale (mal de Pott) ou par la consommation de drogues par voie IV. Chez environ un tiers des personnes, la cause ne peut pas être déterminée.

Symptômes

Les symptômes d’un abcès spinal épidural débutent par une douleur dorsale. Au niveau de l’abcès, le dos est sensible au toucher. La douleur peut devenir intense et s’aggraver en position allongée. La fièvre est fréquente.

L’abcès peut comprimer la moelle épinière. Si un abcès épidural se développe dans le bas du dos, il peut comprimer la queue de cheval, causant ainsi un syndrome de la queue de cheval Syndrome de la queue de cheval . Les personnes atteintes d’un syndrome de la queue de cheval peuvent perdre la sensation au niveau des fesses, des parties génitales, de la vessie et du rectum (appelée zone en selle). Les jambes peuvent devenir faibles ou partiellement paralysées. Les personnes peuvent présenter une rétention urinaire ou perdre le contrôle de leur vessie (incontinence urinaire Incontinence urinaire chez l’adulte Incontinence urinaire chez l’adulte ) ou de leur intestin (incontinence fécale Incontinence fécale ). Elles peuvent avoir des difficultés à marcher. Les symptômes peuvent évoluer en quelques heures ou quelques jours.

Diagnostic

  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Les médecins peuvent suspecter un abcès spinal épidural si les personnes présentent des douleurs dorsales importantes et inexpliquées, en particulier lorsque la colonne vertébrale est sensible au toucher, ou lorsqu’elles ont de la fièvre ou si elles ont récemment contracté une infection ou fait l’objet d’une intervention dentaire.

L’abcès spinal épidural est diagnostiqué par IRM. Si l’IRM n’est pas disponible, une myélographie Myélographie Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour confirmer un diagnostic suggéré par des antécédents médicaux et par l’ examen neurologique. L’électroencéphalographie (EEG) est une... en apprendre davantage Myélographie suivie d’une tomodensitométrie (TDM) peut être réalisée. Des échantillons de sang et, si possible, des échantillons des zones infectées sont prélevés et envoyés au laboratoire pour les mettre en culture afin de pouvoir identifier les bactéries à l’origine de l’abcès. L’analyse de l’échantillon de sang détecte souvent des signes d’infection, tels qu’une augmentation du nombre des globules blancs.

Traitement

  • Antibiotiques

  • Si les abcès compriment la moelle épinière, drainage immédiat

Un traitement rapide des abcès épiduraux est nécessaire pour prévenir ou minimiser les problèmes.

L’administration d’antibiotiques peut être suffisante. Cependant, si les abcès compriment la moelle épinière, entraînant une faiblesse ou une paralysie des jambes, une incontinence ou d’autres problèmes graves, ils sont immédiatement drainés par voie chirurgicale. Un échantillon de pus provenant de l’abcès est envoyé au laboratoire pour être analysé et mis en culture afin d’identifier les bactéries responsables de l’abcès.

Des antibiotiques ciblant les bactéries habituellement impliquées sont administrés sans attendre les résultats des analyses. Si nécessaire, ils sont modifiés lorsque les résultats des analyses sont disponibles.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE