Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Présentation des tumeurs du système nerveux

Par

Steven A. Goldman

, MD, PhD, University of Rochester Medical Center;


Nimish A. Mohile

, MD, University of Rochester Medical Center

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Une tumeur correspond à une anomalie de la croissance cellulaire qui peut être de nature bénigne ou maligne. Dans la plupart des organes de notre corps, une tumeur bénigne n’occasionne pas ou peu de complications. Cependant, si une excroissance ou masse dans le cerveau (tumeur cérébrale) ou la moelle épinière (tumeur médullaire) grossit, elle peut provoquer des lésions considérables, car les structures qui renferment le cerveau (crâne) et la moelle épinière (colonne vertébrale) ne peuvent pas s’étendre pour faire de la place en cas d’augmentation de leur contenu.

Des tumeurs, qu’elles soient cancéreuses ou non, peuvent se développer à partir du tissu nerveux dans le cerveau ou la moelle épinière. Les tumeurs cancéreuses peuvent se propager (métastaser) vers le cerveau ou la moelle épinière depuis n’importe où dans le corps.

Certains cancers localisés dans d’autres régions de l’organisme sont à l’origine de symptômes de dysfonctionnement du système nerveux, même en l’absence de signes évidents d’atteinte aux tissus nerveux. Ces troubles sont appelés syndromes paranéoplasiques. Ils peuvent être à l’origine d’une démence, de troubles de l’humeur, de convulsions, d’une incoordination, de vertiges, d’une diplopie (vision double) et de mouvements oculaires anormaux. La complication la plus fréquente des syndromes paranéoplasiques est le dysfonctionnement des nerfs périphériques (polyneuropathie), responsable de faiblesses musculaires, d’un engourdissement et de fourmillements.

Les tumeurs du système nerveux peuvent être traitées par chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie ou, le plus souvent, une combinaison de ces traitements. La radiothérapie altère parfois le système nerveux, même si tout est mis en œuvre pour prévenir cela. La chimiothérapie peut affecter la fonction cérébrale. Les médecins choisissent donc avec précaution les agents chimiothérapeutiques afin d’éviter toute altération inutile.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Artères du cerveau
Modèle 3D
Artères du cerveau

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE