Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Adénome hépatocellulaire

Par

Danielle Tholey

, MD, Thomas Jefferson University Hospital

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Un adénome hépatocellulaire est une tumeur hépatique bénigne relativement peu fréquente qui peut être faussement considérée comme maligne et dans de rares cas se rompre et saigner, ou devenir maligne.

L’adénome hépatocellulaire touche essentiellement les femmes en âge de procréer, et surtout celles qui prennent des contraceptifs oraux.

En général, ces tumeurs sont asymptomatiques, et la plupart d’entre elles ne sont pas diagnostiquées. De gros adénomes peuvent provoquer des douleurs dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Dans de rares cas, un adénome hépatocellulaire se rompt soudainement et saigne dans la cavité abdominale, constituant une urgence chirurgicale. Il est très rare que ces tumeurs deviennent cancéreuses.

Un adénome est généralement suspecté lorsqu’un examen d’imagerie comme l’échographie, la tomodensitométrie (TDM) ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM) est réalisé et révèle une anomalie. Une biopsie est parfois nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Les adénomes hépatocellulaires induits par les contraceptifs oraux peuvent disparaître à l’arrêt du médicament. Si les adénomes sont gros ou se situent à proximité de la surface du foie, une intervention chirurgicale peut être recommandée car il existe des risques de saignement.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE