Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Cancer des glandes salivaires

Par

Bradley A. Schiff

, MD, Montefiore Medical Center, The University Hospital of Albert Einstein College of Medicine

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les cancers des glandes salivaires sont beaucoup moins fréquents que les tumeurs bénignes. Le cancer des glandes salivaires le plus courant est le carcinome muco-épidermoïde, qui peut se former dans une petite glande salivaire (mineure) sur le plafond de la bouche ou comme une grosseur dans l’une des grandes glandes salivaires (majeures), soit sous la mâchoire inférieure ou derrière celle-ci.

Symptômes

La plupart des cancers des glandes salivaires commencent par une masse indolore. Lorsqu’une tumeur grossit et devient douloureuse, la douleur peut être aggravée par la prise d’aliments car celle-ci stimule la sécrétion de salive. Si la tumeur envahit les nerfs voisins, les personnes peuvent présenter un engourdissement ou des picotements d’une partie de leur visage ou des difficultés à bouger leur visage.

Diagnostic

  • Biopsie

  • Tests d’imagerie pour la définition du stade

Les médecins font une biopsie (prélèvement d’un échantillon de tissu pour l’examiner au microscope) de toute glande salivaire anormale. Si la biopsie révèle un cancer, les médecins font alors des tests d’imagerie, comme une tomodensitométrie (TDM) et une imagerie par résonance magnétique (IRM) pour voir l’étendue du cancer. Comme certains cancers des glandes salivaires peuvent se propager largement, les médecins peuvent aussi faire des tests d’imagerie des poumons, du foie, des os et du cerveau.

Traitement

  • Chirurgie

  • Radiothérapie

La plupart des cancers des glandes salivaires sont traités par chirurgie suivie d’une radiothérapie. Les médecins tentent d’éviter d’endommager le nerf facial pendant l’opération.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation des oreilles, du nez et de la gorge
Vidéo
Présentation des oreilles, du nez et de la gorge
Modèles 3D
Tout afficher
La bouche, le nez et la gorge
Modèle 3D
La bouche, le nez et la gorge

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE