Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Otite externe maligne

(Ostéomyélite de la base du crâne ; Otite externe nécrosante)

Par

Bradley W. Kesser

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’otite externe maligne est une infection de l’oreille externe qui s’étend jusqu’à l’os du crâne (os temporal) contenant le conduit auditif, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

L’otite externe maligne survient principalement chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli et chez les personnes âgées atteintes de diabète. L’infection de l’oreille externe, généralement causée par la bactérie Pseudomonas, s’étend dans l’os temporal, causant une infection sévère qui menace le pronostic vital. Le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) est également une cause identifiée. Malgré son nom, l’infection n’est pas cancéreuse (maligne).

Symptômes

Les personnes atteintes d’otite externe maligne ont souvent des douleurs auriculaires sévères (souvent aggravées la nuit), un écoulement nauséabond des oreilles, du pus et des débris dans le conduit auditif, et généralement un déficit de l’audition. Dans les cas sévères, la paralysie des nerfs du visage et de la tête peut survenir à mesure que l’infection s’étend le long de la base du crâne.

Diagnostic

  • Tomodensitométrie (TDM)

  • Mise en culture des écoulements

  • Biopsie

Le diagnostic d’otite externe maligne est basé sur les résultats de la TDM. Les médecins peuvent aussi réaliser une culture (un échantillon de l’écoulement est cultivé en laboratoire afin d’identifier les micro-organismes présents). Souvent, les médecins doivent prélever un petit morceau de tissu dans le conduit auditif et l’examiner au microscope (biopsie) pour s’assurer que les symptômes ne sont pas causés par un cancer.

Traitement

  • Antibiotiques

  • Parfois, oxygénothérapie hyperbare

  • Contrôle du diabète

  • Nettoyages répétés du conduit auditif

Généralement, l’otite externe maligne est traitée avec des antibiotiques par voie intraveineuse pendant 6 semaines. Cependant, les personnes présentant une infection légère peuvent être traitées avec une dose élevée d’antibiotiques oraux comme la ciprofloxacine. Certaines personnes peuvent être traitées dans une chambre à oxygène haute pression (oxygénothérapie hyperbare). Les personnes qui ont une maladie étendue des os peuvent nécessiter une thérapie antibiotique pendant une période prolongée.

Un contrôle soigneux du diabète est essentiel. Si possible, les médecins arrêtent de donner tout médicament qui inhibe le système immunitaire.

Bien que la chirurgie ne soit généralement pas nécessaire, des nettoyages et une élimination répétés de la peau morte et du tissu inflammatoire (débridement) dans le conduit auditif au cabinet médical sont nécessaires jusqu’à ce que l’infection se résorbe.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Examens auditifs
Vidéo
Examens auditifs
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...
Modèles 3D
Tout afficher
Oreille : l’organe de l’audition et de l’équilibre
Modèle 3D
Oreille : l’organe de l’audition et de l’équilibre

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE