Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Syndrome d’autosensibilisation aux érythrocytes

(Gardner-Diamond Syndrome; Painful Bruising Syndrome; Psychogenic Purpura)

Par

David J. Kuter

, MD, DPhil, Harvard Medical School

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’autosensibilisation aux érythrocytes entraîne des ecchymoses douloureuses, généralement sur les bras ou les jambes.

C’est une maladie rare. Elle survient généralement chez les femmes blanches qui connaissent un stress émotionnel.

La cause n’est pas établie. Le nom du trouble provient d’une théorie non démontrée selon laquelle l’organisme devient d’une certaine façon hypersensible (allergique) à ses propres globules rouges (érythrocytes). Autrement dit, les globules rouges qui s’échappent des vaisseaux sanguins provoqueraient une réaction de type allergique, entraînant ainsi une ecchymose. Cependant, la plupart des médecins estiment que les ecchymoses sont simplement dues à des blessures infligées par la personne elle-même, car la plupart des personnes affectées sont soumises à un stress émotionnel ou présentent également des symptômes de troubles mentaux.

Les personnes atteintes développent des épisodes d’ecchymoses douloureuses. Les ecchymoses peuvent apparaître spontanément ou après un traumatisme ou une intervention chirurgicale. Les ecchymoses ne se développent pas forcément sur les parties du corps qui ont subi le traumatisme. Elles disparaissent au bout de quelques jours. Les ecchymoses ne surviennent jamais sur les parties du corps qui sont difficiles à atteindre par la personne, comme le dos.

Les médecins réalisent d’abord : des tests du système de coagulation pour déterminer si un trouble de la coagulation sanguine est responsable des ecchymoses. Les résultats de ces tests sont normaux chez les personnes atteintes du syndrome des ecchymoses douloureuses.

Les ecchymoses disparaissent spontanément. Un traitement aidant à mieux gérer le stress émotionnel peut parfois être utile.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE