Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation des glandes surrénales

Par

Ashley B. Grossman

, MD, University of Oxford; Fellow, Green-Templeton College

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources liées au sujet

Le corps humain compte deux glandes surrénales, situées au-dessus de chaque rein. Il s’agit de glandes endocrines, qui sécrètent des hormones dans la circulation sanguine. Chaque glande surrénale est composée de deux parties.

  • Médullaire : la partie interne sécrète des hormones, telles que l’ adrénaline, qui aident à contrôler la tension artérielle, la fréquence cardiaque, la transpiration et d’autres activités également régulées par le système nerveux sympathique.

  • Cortex : la partie externe sécrète différentes hormones, y compris des corticoïdes (hormones semblables à la cortisone, comme le cortisol) et des minéralocorticoïdes (notamment de l’aldostérone, qui contrôle la tension artérielle et les taux de sel [chlorure de sodium] et de potassium dans l’organisme). Le cortex surrénalien stimule également la production de petites quantités d’hormones stéroïdes sexuelles masculines ( testostérone et hormones similaires).

A Close Look at the Adrenal Glands

A Close Look at the Adrenal Glands

Les glandes surrénales sont contrôlées en partie par le cerveau. L’hypothalamus, une petite zone du cerveau impliquée dans la régulation hormonale, produit l’hormone de libération de la corticotropine (CRH) et la vasopressine (également appelée hormone antidiurétique). La vasopressine et la CRH déclenchent la sécrétion par l’hypophyse de corticotropine (également appelée hormone adrénocorticotrope ou ACTH), qui stimule la sécrétion de corticoïdes par les glandes surrénales. Le système rénine-angiotensine-aldostérone, principalement régulé par les reins, incite les glandes surrénales à produire plus ou moins d’aldostérone (voir figure Régulation de la tension artérielle).

L’organisme contrôle les taux de corticoïdes suivant les besoins. Les taux ont tendance à être beaucoup plus élevés tôt le matin que plus tard dans la journée. Lorsque l’organisme subit un stress, du fait d’une maladie ou autre, les taux de corticoïdes augmentent considérablement.

Troubles surrénaliens

Les troubles de la glande surrénale peuvent impliquer la sécrétion d’une quantité trop faible ou trop importante d’hormone.

La sécrétion d’une quantité d’hormone trop faible peut être due à un problème avec la glande surrénale elle-même (un trouble primaire, tel que la maladie d’Addison). Cela peut également être dû à un problème situé ailleurs dans le corps, comme dans l’hypophyse ou l’hypothalamus. Par exemple, un problème avec l’hypophyse pourrait signifier que les surrénales ne sont pas stimulées pour sécréter des hormones.

Lorsqu’une quantité d’hormone trop importante est sécrétée (hypersécrétion), le trouble qui en découle dépend de l’hormone :

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE