Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation des troubles du cholestérol et des lipides

Par

Michael H. Davidson

, MD, FACC, FNLA, University of Chicago Medicine, Pritzker School of Medicine;


Vishnu Priya Pulipati

, MD, Warren Clinic Endocrinology

Examen médical août 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Ressources liées au sujet

L’organisme a besoin de lipides pour croître et générer de l’énergie. Il les utilise aussi pour synthétiser des hormones et d’autres substances nécessaires pour les activités de l’organisme. Les graisses peuvent s’accumuler sur les parois des vaisseaux et bloquer le flux sanguin et dans les organes, où elles créent des lésions, souvent avec des conséquences dévastatrices.

Les graisses (lipides) importantes présentes dans le sang sont les suivantes :

  • Cholestérol

  • Triglycérides

Le cholestérol est un constituant essentiel des membranes cellulaires, du cerveau et des cellules nerveuses, ainsi que de la bile, qui contribue à l’absorption des graisses et des vitamines liposolubles. L’organisme utilise le cholestérol pour synthétiser la vitamine D et différentes hormones telles que les œstrogènes, la testostérone ou le cortisol. Le cholestérol nécessaire peut être produit par l’organisme, mais peut aussi être fourni par l’alimentation.

Les triglycérides contenus dans les cellules adipeuses peuvent être métabolisés, puis utilisés comme source énergétique pour les processus métaboliques de l’organisme, comme la croissance. Les triglycérides sont produits dans l’intestin et le foie à partir de plus petites graisses appelées acides gras Lipides . Certains types d’acides gras sont produits par l’organisme, mais d’autres doivent être fournis par l’alimentation.

Les graisses, telles que le cholestérol et les triglycérides, ne peuvent circuler librement dans le sang qui est essentiellement constitué d’eau. Pour être transportés par le sang, le cholestérol et les triglycérides se lient à des protéines et à d’autres substances et forment des assemblages appelés lipoprotéines.

Il existe plusieurs types de lipoprotéines. Chaque type a une propre finalité et est métabolisé et éliminé de façon légèrement différente. Les lipoprotéines comprennent les suivantes :

  • Chylomicrons

  • Lipoprotéines de haute densité (HDL)

  • Lipoprotéines de faible densité (LDL)

  • Lipoprotéines de très faible densité (VLDL)

Le cholestérol transporté par des LDL est appelé cholestérol LDL, tandis que celui qui est transporté par des HDL est appelé cholestérol HDL.

L’organisme peut réguler le taux des lipoprotéines (donc des lipides) en augmentant ou en diminuant leur production. Il peut en outre réguler la vitesse à laquelle les lipoprotéines pénètrent et sont éliminées de la circulation sanguine.

Les taux de cholestérol et de triglycérides varient considérablement d’un jour à l’autre. La cholestérolémie peut même varier de 10 % d’une mesure à l’autre et la triglycéridémie de 25 %.

Les taux lipidiques peuvent être :

Une anomalie des taux lipidiques peut être due à des changements qui surviennent avec le vieillissement, à différents troubles (dont certaines maladies héréditaires), à la prise de certains médicaments ou au mode de vie (par exemple régime alimentaire riche en graisses saturées, inactivité physique ou surpoids).

Tableau

Complications des taux anormaux de lipides

Des taux anormalement élevés de certains lipides (en particulier de cholestérol) peuvent provoquer des complications à long terme, comme l’ athérosclérose Athérosclérose Athérosclérose . En général, un taux élevé de cholestérol total (qui comprend le cholestérol LDL, HDL et VLDL), en particulier un taux élevé de cholestérol LDL (dit « mauvais » cholestérol) augmente le risque d’athérosclérose, et donc le risque d’ infarctus du myocarde Syndromes coronariens aigus(Crise cardiaque ; infarctus du myocarde ; angor instable) Syndromes coronariens aigus(Crise cardiaque ; infarctus du myocarde ; angor instable) ou d’ accident vasculaire cérébral Présentation de l’accident vasculaire cérébral . Cependant, tous les types de cholestérol n’accroissent pas ce risque. Un taux élevé de cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) peut diminuer le risque et, inversement, un faible taux de cholestérol HDL peut augmenter ce risque.

L’effet d’une hypertriglycéridémie sur le risque d’infarctus du myocarde est moins clairement défini. Néanmoins, un taux très élevé de triglycérides (supérieur à 500 milligrammes par décilitre de sang [mg/dl] ou 5,65 mmol/l) peut augmenter le risque de pancréatite Présentation de la pancréatite .

Mesure des taux de lipides

Le bilan lipidique à jeun mesure les taux de cholestérol total, de triglycérides, de cholestérol LDL et de cholestérol HDL après un jeûne de 12 heures. Les médecins réalisent généralement ce test tous les 5 ans à partir de l’âge de 20 ans, afin d’évaluer si une personne présente un risque de maladie des artères coronaires Vue d’ensemble de la maladie des artères coronaires (MAC) Vue d’ensemble de la maladie des artères coronaires (MAC) .

Chez les enfants et les adolescents, un dépistage avec un bilan lipidique à jeun est recommandé entre 2 et 8 ans si l’enfant présente des facteurs de risque, comme un membre de la famille souffrant de dyslipidémie Dyslipidémie Dyslipidémie grave ou de maladie des artères coronaires survenue à un jeune âge. Chez les enfants ne présentant pas de facteurs de risque, le dépistage avec un bilan lipidique non à jeun est généralement réalisé à partir de la puberté (généralement entre 9 et 11 ans) et une fois encore entre 17 et 21 ans.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE